Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Projets que nous finançons > Archives des projets que nous finançons > Projets 2010 > Mai 2010, où en est-on ? Les actions aidées par la 4acg se développent…

Mai 2010, où en est-on ? Les actions aidées par la 4acg se développent…

Dernières nouvelles du terrain.

dimanche 23 mai 2010, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Les 4acg subventionnent des actions de développement en Algérie et en Palestine, en apportant une aide financière à des associations déjà implantées dans ces pays.

ALGERIE

Centre de Corso (Boumerdes) –

Le Centre de Corso, que nous avons financé en 2008, nous rend compte de l’utilisation (pas encore totale) de ce don : aménagement du centre (branchement de l’électricité, installation de l’eau, aménagement des 3 entrées, enseigne du centre) et équipement en mobilier des bureaux et des salles.

Sont jointes au message trois photos des enfants qui participent à une première session d’enseignement du français : « 10 petit gars adorables qui ne demandent qu’à apprendre », selon les termes de notre correspondante, Mme Khoukha Boucherih, vice-présidente de l’association.

Tazla

Nordine Boulaouat nous informe, photos à l’appui, que la construction du château d’eau qui doit alimenter le village est terminée et qu’il est connecté à la source. Il n’y a plus qu’à le nettoyer et à le remplir. Nordine précise : « en principe, à mon prochain voyage je pourrai vous dire ce que vaut cette flotte dans le Ricard » !

IECCC (Institut européen Conflits Cultures Coopération) –

Cet institut dont la vocation est la « Prévention de la violence et la transformation des conflits », nous rend compte du stage qu’il a organisé et conduit à Alger en mars et que nous avons contribué à financer. Ce stage de 4 jours qui venait en complément de celui qui s’est déroulé à Aix en Provence en novembre, s’est adressé à 9 travailleurs sociaux aux profils divers : responsables d’association, formateurs, animateurs bénévoles ou salariés. Aux échanges d’expériences touchant des thèmes comme : rivalité entre association à propos des financements, conflits aux seins des associations elles-mêmes, entre bénévoles et permanents par exemple, conflits entre tribus, parité homme/femme… , se sont ajoutées des visites de terrain (centre SOS Bab El Oued, SOS village d’enfants, Samu social pour enfants). Le but était de constater les efforts, les réussites comme les déboires, du mouvement associatif, pour ensuite réfléchir aux méthodes d’accompagnement ou d’animation susceptibles d’aider des personnes et des groupes à s’organiser. Les appréciations des stagiaires sur ce type de stage, se révèlent unanimement positives.

PALESTINE

Vallée du Jourdain

Plantation du 1er dattier - Al Maleh

- La plantation de palmiers a pu démarrer en avril. Le bulletin du Consulat de France à Jérusalem en a fait état à partir de la presse palestinienne. 15 unités ont été plantées à Wadi Maleh pour l’inauguration du projet et 210 sont à venir à brève échéance. Notre correspondante, Geneviève Coudrais, nous précise : « La tranche suivante est l’implantation de deux containers conservateurs en juin, juillet, pour lesquels nous avons maintenant, grâce en particulier à votre donation, les fonds nécessaires, containers qui ont l’air fortement souhaités par les paysans ».

L’Association Hébron-France nous a transmis un rapport d’activités très dense et qui couvre les trois premiers mois de 2010. Pour ce qui nous concerne et qui touche les enfants, en voici l’essentiel :

Hebron

Bibliothèque : 765 prêts – Ludothèque, 60 entrées par mois – Activités manuelles, 30 enfants – Participation de 15 enfants au programme « Arts visuels à Bethléem et Hébron » - Soutien scolaire : 30 enfants du primaire et de 6e – aide social : 130 visites ; problèmes évoqués : situation économique de la famille – santé – problèmes psychologiques – drogue – scolarité.

On peut retrouver la totalité du rapport de l’association Hébron-France ici

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.