Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Vie des régions > Pays de Loire > Une commémoration du 11 novembre différente

Une commémoration du 11 novembre différente

samedi 14 novembre 2015, par Anne Doussin , Jacques Lambour

Version imprimable de cet article Version imprimable

A Angers, une commémoration militante du 11 Novembre, à l’heure de la commémoration officielle, se déroulait place Leclerc. Nous étions trois de l’association 4acg, soit un petit quart de l’effectif Maine et Loire, parmi une centaine de personnes, à y participer.
Il était aussi important pour notre association, à mon avis, de rencontrer quelques amis français d’autres associations ayant des ancêtres magrébins. Tisser des liens avec ces associations et œuvrer à des actions communes me semble primordial pour la 4acg à l’avenir.

Akli, qui a vécu les camps de regroupement, m’avait dit un jour dans une conversation :
« Je ne peux pas raconter ces horreurs, remuer ces souvenirs… J’ai même vu un soldat pleurer. Il a tourné sa tête vers le mur…Il pleurait »

Ces propos avaient inspiré un poème à Marie Népote, « Le soldat qui pleure », que nous avons lu lors de cette commémoration.

Front au mur Pas pour ne plus voir
Impossible de gommer ses rétines
Poussière, sang, chairs entamées.
Pas pour ne plus entendre 
impossible de faire taire
Cris, tirs, suppliques martèlement lancinant.
L’arme encore chaude sous sa main crispée
pèse lourd _de tirs, de sang, de cris.
Faucheur contraint
vaincu d’impuissance et de dégoût
Il pleure le front au mur
pour cacher à l’horreur
ce qui lui reste d’enfance.

GIF

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.