Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Vie des régions > Pays de Loire > Qui se préoccupe des massacres d’Alep ?

Qui se préoccupe des massacres d’Alep ?

samedi 3 décembre 2016, par Anne Doussin

Version imprimable de cet article Version imprimable

En cette période de fêtes, les rues de Nantes sont illuminées. Les passants admirent les jets d’eau multicolores du miroir d’eau.

En face sur le mur du château des Ducs, une illumination : « Nantes, ville engagée contre la peine de mort ». Mobilisation louable, à soutenir, mais que dire pour tous ceux qui meurent quotidiennement à Alep ?

Le désastre humanitaire continue. Quand les médias se font l’écho de ces massacres, beaucoup d’entre nous regardent ou entendent les reportages, s’indignent puis oublient. A Nantes, suite à l’appel de « Alep réagir » (lancé par d’anciens animateurs nantais des collectifs de solidarité avec la Bosnie) nous nous sommes retrouvés pour participer à un rassemblement au pied d’une bannière « Alep Paix et liberté ». Ce mercredi 30 novembre à 19h, parmi prés de 200 personnes, nous sommes là, huit membres de la 4acg, dont certains venus de Vendée (merci, les courageux !).

Au pied de cette bannière, des bougies sont allumées, traçant le nom d’Alep, mais les flammes ne résistent pas à la bise qui souffle ce soir.

Le bruxellois Ulrich Huygeverde nous lit son texte « cri du cœur » largement relayé sur les réseaux sociaux, qui appelle les citoyens à agir auprès de leurs gouvernements pour mettre fin à ces combats.

Une pétition circule, adressée à Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères, ancien maire de Nantes, et dont voici le texte :
« En ce moment décisif pour la survie des populations d’Alep-Est, nous vous appelons à tout mettre en œuvre pour leur sécurisation sous mandat de l’ONU, en concertation avec les forces démocratiques syriennes qui subsistent encore. » 147 personnes ont signé sur place, plusieurs ensuite par internet.

Pendant une minute, symboliquement, nous frappons en cadence dans nos mains pour manifester notre soutien aux habitants d’Alep.

D’autres rassemblements sont prévus aussi longtemps que ne sera pas rétablie la paix à Alep.

Vous trouverez ici le texte d’Ulrich Huygeverde et voici son message de remerciements suite au rassemblement : « Merci aux 150 participants au rassemblement pour Alep, hier à Nantes. Au milieu de cette actualité souvent bien trouble cela fait chaud au cœur de voir qu’une capacité d’indignation demeure ».

La pétition qui a reçu plus de 200 signatures a été transmise hier à Jean-Marc Ayrault.