Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Vie des régions > Pays de Loire > Soirée-débat autour du livre des 4acg

A Saint-Nazaire (44),

Soirée-débat autour du livre des 4acg

vendredi 5 octobre 2012, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le 1er octobre 2012 à Saint-Nazaire a eu lieu une belle soirée publique sur la Guerre d’Algérie (1954-62), réunissant environ 75 personnes, à l’occasion de la sortie du livre « Guerre d’Algérie, Guerre d’Indépendance - Paroles d’humanité ».

C’était à l’appel de deux organisations, le CSA, « Collectif Solidarité Algérie de St-Nazaire et Presqu’île » et la section locale du « Mouvement de la Paix », qui invitaient l’association 4acg, « Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre » a présenter son livre récent « Guerre d’Algérie, Guerre d’Indépendance - Paroles d’humanité ».

C’est Pierre Daumas, ami de l’association, qui a présenté la 4acg.

Hubert Rouaud a présenté, avant sa projection, le film de Mehdi Lallaoui « En finir avec la Guerre », consacré à des témoignages de membres de 4acg .

Venait ensuite, avec Jean-Claude Doussin, la présentation du travail fait par un comité de rédaction, composé de membres de l’association, pour éditer « Guerre d’Algérie, Guerre d’Indépendance- Paroles d’humanité ». Ce livre recueille en près de 500 pages environ 70 témoignages d’appelés, de familles et de proches, de réfractaires, et plusieurs dizaines de témoignages venant d’Algériens.

Il s’en est suivi un bon et franc débat, débouchant entre autres sur les efforts d’interventions de 4acg dans des classes du secondaire en France, sur les aides concrètes de 4acg dans des villages d’Algérie ou d’autres pays victimes de guerres coloniales (Palestine surtout), aides fournies par le reversement à l’association des « retraites d’anciens combattants » des membres de 4acg.

Parmi les interventions, celle-ci par exemple : un ancien « rappelé » a évoqué cette si douloureuse période de sa vie, qui l’engage à être résolument « contre toute guerre », qu’elle soit d’indépendance ou de répression coloniale…

Des questions : des officiers ayant participé à ce conflit ont-ils réagi à la lecture de ce livre ? Qui étaient les porteurs de valises ?

Une personne qui avait déjà lu le livre (et certains chapitres plusieurs fois) s’est exprimée. Ce livre lui a permis de mieux comprendre ce qu’il avait vécu à l’époque dans ce conflit, dont il n’avait gardé jusque là que des vues parcellaires. Comme beaucoup, il s’était trouvé immergé dans cette guerre sans avoir d’informations.

Voilà le genre de débat public qui est fécond, pour l’avenir, dans ces occasions trop rares de tirer des leçons du passé douloureux… Merci aux nazairiens d’avoir bien préparé cette soirée. Quant à l’avenir Franco-Algérien, il est certainement de grande amitié fraternelle entre nos peuples : les liens tissés entre autres par 4acg en Algérie y contribuent.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.