Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Vie des régions > Bretagne > Retour sur le Procès Vautier-Lallaoui-Lecour Grandmaison

Il était dans la salle d’audience…

Retour sur le Procès Vautier-Lallaoui-Lecour Grandmaison

…Il nous raconte

mardi 1er décembre 2009, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Et c’est un peu diffèrent du reportage d’Ouest-France !

Suite au jugement rendu au procès de Quimper en faveur de René Vautier, Mehdi Lallaoui et Olivier Lecour Grandmaison, Madame Dupont-Tingaud a fait appel. C’était le 17 novembre 2009 , au Parlement de Rennes…

Comme à QUIMPER le 30 Avril, une forte délégation de l’AAAACG (25 personnes environ) s’est déplacée le 17 novembre à RENNES pour soutenir René Vautier, Mehdi Lallaoui et Olivier Lecour Grandmaison. Des membres de l’association Rennes-Sétif s’étaient joints à nous.

Avant l’ouverture du procès, s’est déroulé devant le tribunal un « chahut » bruyant (chants, slogans, invectives…) mais heureusement sans échauffourée, contrairement à ce qui était écrit dans le journal Ouest-France le lendemain ! Participaient les groupes présents : la 4ACG, Rennes-Sétif, l’extrême droite et un groupe de jeunes gens du NPA et du MJS qui se trouvaient là pour une autre manifestation et sont venus s’opposer à la partie adverse.

Peu d’auditeurs, l’audience se tenait dans une toute petite salle. Avec des membres de Rennes-Sétif et mon épouse, en nous faufilant parmi le groupe soutenant la partie adverse, je fus le seul adhérent de la 4ACG à pouvoir pénétrer dans la salle ! C’est à ce titre que je vous adresse ce compte-rendu.

Nous avons assisté à la répétition du procès de Quimper :

- D’un côté Madame Claudine Dupont-Tingaud , réitérant toutes ses accusations, prétendant être victime de « Kollaborateurs anti-Français , de négationnistes de l’œuvre positive de la colonisation, de menteurs délibérés , d’idéologues manipulateurs imposant la tyrannie de la repentance », allant jusqu’à affirmer « si je suis condamnée, la France doit l’être aussi  » !!!
 

- De l’autre côté, nos trois amis, démontant, avec sérénité, conviction et souvent brio, tous ces propos infamants,défendant passionnément leur honneur. Ils reconnaissent à d’autres le droit d’avoir des idées différentes des leurs, mais, n’acceptent pas l’insulte et le non-respect de leur personne et de leur dignité, rejetant avec force les propos diffamatoires réaffirmés par la plaignante.
 
Quant à l’avocat de la partie adverse, il a axé sa plaidoirie sur la démonstration - selon lui - que les paroles prononcées et non niées, bien au contraire, par Madame Claudine Dupont-Tingaud, ne sont pas diffamatoires mais relèvent du débat d’idées ! 

L’AAAACG solidaire

Après les plaidoiries, le Président a donné la parole à l’Avocat Général qui a déclaré « le parquet demande la confirmation de la condamnation prononcée à Quimper et ne s’oppose pas à la publication du jugement dans la presse nationale ».

 

LE JUGEMENT SERA RENDU LE 12 JANVIER 2010
 

VOIR aussi le premier article avec les diaporamas.


René Vautier parle de ses ennuis avec Claudine ICI

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.