Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Vie des régions > Bretagne > Pour l’interdiction des armes nucléaires

Pour l’interdiction des armes nucléaires

samedi 4 août 2018, par 4ACG , Jean Miossec

Version imprimable de cet article Version imprimable

Bilan des actions menées par le CIAN 29 dans le Finistère. La 4acg est engagée dans ce Collectif pour l’interdiction des armes nucléaires

Le 7 juillet 2017, à une large majorité (122 pays sur 192), l’Assemblée Générale de l’ONU a adopté le traité d’interdiction des armes nucléaires. La France a refusé de prendre part au vote. Pire encore, le Parlement français vient d’adopter une loi de programmation militaire pour la période 2019-2025, qui consacre 37 milliards d’euros pour le renouvellement et la modernisation de notre arsenal nucléaire.

A l’initiative du Mouvement de la Paix du Finistère et de l’Université Européenne de la Paix, une quinzaine d’associations, d’organisations politiques et syndicales se sont constituées en janvier 2018 en Collectif 29 pour l’interdiction des armes nucléaires (CIAN 29).

Les membres de la 4acg de Bretagne se sont engagés dans ce Collectif pour signifier leur volonté de lutter contre les guerres et de participer à la construction de la paix dans le monde. La 4acg nationale a accepté de verser une somme de 100 euros pour financer les actions de ce Collectif.

Quelles actions ont été menées par le CIAN 29 depuis janvier 2018 ?

  • Le film « La Bombe et nous » a été projeté dans une douzaine de cinémas du Finistère. Chaque projection était suivie d’un débat.
  • Une lettre a été adressée en mars aux douze parlementaires du Finistère pour attirer leur attention sur le projet de loi de programmation militaire qui leur serait présenté en juin par le gouvernement. Le Collectif souhaitait les rencontrer pour leur exposer son point de vue. Deux députés ont accepté de recevoir une délégation du CIAN 29.
  • Un Tour du Finistère de la Paix est en cours actuellement. Une copie du missile nucléaire avec les slogans « Paix », « Non à la bombe », « Stop aux va-t-en guerre » pérégrine sur les marchés et aux entrées des fêtes (Vieilles Charrues à Carhaix, Festival du Bout du Monde à Crozon). Des membres du CIAN 29 distribuent des tracts et invitent à signer une pétition pour l’interdiction des armes nucléaires.
  • Un Colloque est prévu à Brest le 29 septembre « Désarmement nucléaire : une nécessité pour la paix » avec trois intervenants : Bernard Ravenel, un des fondateurs du Comité pour le désarmement nucléaire en Euope ; Jacques Fath, spécialiste de la sécurité internationale ; Paul Quilès, qui vient de publier « L’illusion nucléaire » (Editions Charles Léopold Mayer).

Selon un sondage IFOP de juin 2018 pour « La Croix » et le Mouvement de la paix, 67 % de Français souhaitent une ratification du traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Cependant 44 % d’entre eux voudraient en même temps que la France renouvelle et modernise ses armes atomiques. Il nous faudra continuer à nous mobiliser pour « déconstruire, comme l’écrit Paul Quilès, le mythe d’un armement nucléaire qui se prétend dissuasif et protecteur ».

Jean Miossec