Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Projets que nous finançons > Archives des projets que nous finançons > Projets 2009 > La maternité de Tazarine, dans le sud marocain

Premières informations sur un projet 2009 voté par l’AG de Tours

La maternité de Tazarine, dans le sud marocain

samedi 18 juillet 2009, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

La maternité fait l’objet de plusieurs sources de financement : l’association « Leila et Nawelle » est chargée de la construction, le Secours Populaire Français assure l’équipement de base, et la 4acg finance une partie de l’équipement en matériels et de la formation du personnel. Dominique Torralba, correspondante du projet au SPF, fait ici pour nous un point d’étape.

La construction de la maternité est aujourd’hui terminée et l’équipement de base a été installé.

La maternité est ouverte depuis novembre 2008

La première quinzaine de juin a vu naître 18 bébés dans des locaux flambant neufs. En mai, une mission avait validé l’installation des équipements et dressé une nouvelle liste de matériels nécessaires.

Sa formation initiale ayant été validée, une jeune sage-femme a été embauchée pour une période de 6 mois. Le renouvellement de ce contrat sera soumis à une exigence d’amélioration du taux de morbimortalité.

La subvention de la 4acg (10000 €) va permettre l’organisation d’une formation pour les sages-femmes de la province de Zagora, en particulier celles du secteur de Tazarine. Cette formation est programmée pour les 2, 3, et 4 novembre 2009.

Deux formatrices viendront de France : une spécialiste de l’accouchement physiologique, et une échographiste. L’accueil et le suivi revêtent en effet une importance essentielle en maternité au Maroc. Un médecin gynécologue spécialiste de la stérilité assurera par ailleurs des consultations.

La subvention de la 4acg permettra également l’équipement en matériel d’information et de prévention, indispensables pour améliorer la prise en charge de la grossesse et de la petite enfance. Une telle prévention doit se faire au plus près des personnes dans les douars isolés, ce qui nécessite un matériel solide et facilement transportable, ainsi qu’un véhicule adapté aux difficultés des pistes. Des études sont en cours sur le sujet.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.