Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Associations étrangères d’anciens combattants pacifistes > Message d’un vétéran américain de la guerre du Vietnam à notre association (...)

Message d’un vétéran américain de la guerre du Vietnam à notre association 4ACG

jeudi 8 décembre 2011, par 4ACG, Hubert Rouaud

Version imprimable de cet article Version imprimable

Un responsable de diverses organisations pacifistes américaines délivre un message pour l’association 4acg et propose que nous dénoncions ensemble la guerre en Afghanistan.

J’ai rencontré, fin octobre à New-York, Jim Murphy, un vétéran de la guerre du Vietnam (1966-1968), membre et dirigeant de mouvements pacifistes, et qui fut proviseur d’un lycée de New-York de 1981 à 2004. Il connaît désormais 4ACG et propose que nous agissions ensemble par exemple pour protester avec d’autres mouvements d’anciens combattants pacifistes, contre l’occupation de l’OTAN en Afghanistan

Vidéo:Début de l’entretien avec Jim Murphy…

Bonjour, mon nom est Jim Murphy, je suis actuellement dans un « Starbucks Coffee » tout près de la 34e rue de New-York et je viens de passer une partie de l’après midi à discuter des objectifs que nous partageons entre anciens combattants d’Algérie contre la guerre et anciens combattants du Vietnam contre la guerre et également avec toutes les autres organisations d’anciens combattants contre la guerre.

Aujourd’hui, c’est le 125e anniversaire de l’arrivée de la Statue de la liberté offerte par les français. Cette statue qui ne joue pas le rôle qu’elle est censée représenter, car la « Liberté » n’est pas un objectif des USA à travers le monde et la statue n’est pas le havre de paix pour les peuples pauvres et opprimés de ce monde. Cette statue n’assume pas le symbole pour lequel les français l’ont donnée.

Jim Murphy , « Vétéran du Viet-Nam contre la guerre »

Par ailleurs, 40 ans plus tôt, le 26 décembre 1971, nous étions 14 vétérans de la guerre du Viet-Nam à occuper la statue de la liberté pour protester contre la guerre. Ce faisant notre intention n’était pas d’insulter le peuple français, car c’est une belle statue, mais pendant trois jours nous avons occupé la statue pour afficher notre message concernant cette guerre immorale et le retour de nos frères d’armes du Vietnam.

Sur de nombreux points nous nous retrouvons totalement et et je suis très impressionné par votre association, non seulement par sa référence historique, mais également par les actions qu’elle mène aujourd’hui pour venir en aide au peuple palestinien, au peuple algérien et au peuple marocain et le fait que vous luttiez toujours contre la machine de guerre.

Je suis désolé de dire que je pense vraiment que votre gouvernement s’accommode de la poursuite de la guerre avec plusieurs autres gouvernements. Je ne crois pas qu’il existe aux USA un courant favorable aux militaires et beaucoup de gens sont d’accord avec nous, mais nous n’arrivons pas à nous faire entendre.

Les vétérans du Vietnam à une manifestation en mars 2006.

J’espère qu’une collaboration avec votre association sera possible pour travailler pour la justice sociale et la fin des guerres. Sans doute pourrions nous élaborer un projet commun. Commencer par exemple par une déclaration conjointe sur la guerre en Afghanistan, une guerre qui n’aurait jamais du arriver.

Nous sommes contre les bellicistes qui disent que les attaques du 11 septembre étaient le fait des talibans ou d’autres peuples d’Afghanistan. Les attentats du 11 septembre ont d’abord été le fait de fondamentalistes d’Arabie saoudite.
Et j’ai précise « les peuples » au pluriel car en Afghanistan il y a 40 langues et 20 groupes ethniques différents. L’Afghanistan est seulement le regroupement de nombreuses nations et cultures. Il n’y a pas un Afghanistan, mais 20 Afghanistans . Pourquoi les américains sont-ils là-bas en train de tuer 100 personnes innocentes, pour tomber parfois sur un terroriste occasionnel, quelqu’un qui n’est pas Afghan ?

Et à ce sujet je voudrais parler de l’attaque impitoyable des troupes US sur Fallujha en Irak, pendant que nous menions la guerre en Afghanistan. Fallujha est une ville que nous avons détruite. Et dans Fallujha nous avons tué 439 prétendus terroristes, nous avons perdu 169 marines, et ce que nous avons caché c’est que les prétendus terroristes étaient des habitants de Fallujha qui refusaient simplement l’occupation américaine.
Nous y avons également tué 2000 civils innocents, sous le terme « dommages collatéraux » comme nous continuons à le faire en Afghanistan.

Les vétérans pour la paix

De toute façon, je suis enthousiaste à l’idée que nous puissions agir ensemble, même si cela n’est pas considérable, pour remettre le monde dans le droit chemin.

Je suis membre de l’association des anciens combattants du Viet-Nam contre la guerre (VVAW) à laquelle j’ai adhéré en 1971 après mon retour au pays.
Je suis également membre des anciens combattants pour la paix (VFP) et je suis aussi un des dirigeants de l’Association pour la réconciliation (qui travaille avec le Mouvement International de la réconciliation à Paris) une organisation qui m’aide à mener les luttes anti-guerre que je dois entreprendre.

Et une de ces activités qui m’est offerte est l’accès donné aux vétérans dans les lycées afin de parler aux élèves des conséquences réelles de la guerre et du fait que la plupart des guerres sont immorales et contre l’humanité.

Vidéo:Jim souhaite travailler avec 4ACG et rappelle ses engagements pacifistes.

Une autre tâche à laquelle je m’attelle est de communiquer avec les combattants d’Irak et d’Afghanistan qui sont en prison et de leur envoyer de la documentation.
Actuellement, aux USA, il y a entre 35000 et 40000 combattants d’Irak et d’Afghanistan qui sont emprisonnés, généralement pour des délits en rapport avec la drogue, pour des violences contre les femmes ou des troubles post-traumatiques ayant entraîné des violences.

Mais si l’on évoque la violence est-il un endroit où l’on apprend plus la violence que la guerre ? Y-a-t-il une meilleure manière de soigner sa dépression ou son chagrin en auto-médication que les drogues illégales ? Tous les 80 minutes, un vétéran américain ayant fait ces guerres se suicide tandis que les politiques continuent à justifier la guerre en Afghanistan.

Heureusement, ensemble, nous pourrons faire bouger les choses, un peu ou beaucoup, je ne sais pas.

Quoiqu’il en soit, c’était vraiment un plaisir de parler avec vous, et je me réjouis de ce que nous pourrons faire ensemble dans le futur.

(Déclaration de Jim Murphy, New York, 28 octobre 2011)

Vétérans du Viet-Nam contre la guerre.

Portfolio

Messages

  • je ne suis pas un soldat de la guerre du Vietnam mais un enfant née en 1968 à Phu Nhuam (sud du Vietnam) donc victime de cette guerre , j’ai perdu ma famille (j’ai été rapatrié en France avec mon frère Raymond et moi Roger) Aujourd’hui à 46 ans je me questionne toujours sur mon père !! ou est t-il ? est-il toujours vivent ? mon père est un soldat américain son nom et prénom est Jimmy Justin (pas sur de l’orthographe). Ma mère(son nom Marie-Rose) naturel que j’ai retrouve vraiment par hasard lors d’une demande d’adoption avec mon épouse. elle ma très peu parlé de lui . simplement qu’elle l’aimait et qu’il n’est jamais revenu lorsque qu’il est allé sur le front. pouvez vous m’aider à le retrouver ou sa famille je vous en saurez reconnaissant à vie.
    Merci cordialement Roger CAUCHON

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.