Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Projets que nous finançons > Archives des projets que nous finançons > Projets 2011 > Kalandia : un programme pour 450 femmes !

Kalandia : un programme pour 450 femmes !

jeudi 19 janvier 2012, par Anne Doussin

Version imprimable de cet article Version imprimable

L’association soutient depuis plusieurs années le fonctionnement d’un atelier de couture et broderie et fabrication de bijoux au Centre féminin du camp de réfugiés de Kalandia, en Palestine.

Le montant de la subvention votée lors de l’AG est de 4500 €.

Le centre a déménagé dans de nouveaux locaux, plus spacieux et mieux adaptés, l’ atelier a donc pris du retard.

Le déménagement a nécessité beaucoup de temps et des priorités d’installation pour faire vivre le centre sont apparues ( achat de rideaux, électricité des machines à coudre….). Maintenant, le travail a repris de plus belle dans ces locaux neufs .

Le Women’s Programmes Center est une organisation non gouvernementale crée en 2001 dans le camp de réfugiés Palestiniens de Kalandia, affilié à l’union des femmes palestiniennes, situé sur la route principale qui relie Jérusalem à Ramallah. Ce centre socioculturel s’est organisé pour offrir aux femmes du camp de Kalandia un lieu de ressource où elles peuvent tisser des liens et trouver de l’aide pour surmonter leurs problèmes quotidiens et améliorer leur qualité de vie.

Les ateliers de production d’artisanat Palestinien traditionnel, en particulier de broderie et de bijoux, permettent au WPC de financer les autres activités du centre des femmes (Formation, Fitness…) et de rémunérer ses brodeuses.

Moyasser Alqam, ancienne professeur, est la présidente du WPC depuis sa création. Elle anime ses équipes et insuffle au quotidien une véritable dynamique pour le centre. Le WPC regroupe 450 femmes dans toutes les activités du Camp de kalandia. Il est administré par sept femmes élues par un comité général.

Les Enjeux du WPC :

- Améliorer les connaissances des femmes dans les domaines socio-éducatifs et culturels.
- Aider les femmes à préserver leur famille et élever leurs enfants dans de meilleures conditions.
- Améliorer les compétences professionnelles des femmes grâce a des formations diverses notamment en comptabilité, informatique, en langue…
- Encourager les femmes à participer et s’investir dans les différents domaines de la citoyenneté
- Créer des emplois pour les femmes afin d’améliorer leur niveau de vie économique.
- Offrir aux femmes un revenu régulier.
- Sensibiliser les femmes par le biais de conférences aux questions d’environnement et de santé.
- Recruter des soutiens financiers à travers des projets.

Les ateliers de production d’artisanat Palestiniens

- Atelier de broderie

Le Centre comprend 45 brodeuses qui réalisent leur broderie à domicile et apportent leur production a l’atelier qui assemble à la machine les différentes pièces (projet cofinancé par l’association 4acg en 2009).

porte-monnaie
trousses

Utilisant le savoir faire traditionnel, les motifs des broderies se veulent plus modernes notamment grâce a une formation donnée pendant 6 mois par un designer français François de Warren grâce au soutien du consulat français de Jérusalem. La gamme de produits est variée : porte-monnaie, trousses, décoration murale, étuis à lunettes, sacs…

- Atelier de Bijoux

Créé depuis 1 an, avec l’aide de l’association 4acg, l’atelier de bijoux offre une diversité dans les produits proposés par le centre. Les bijoux sont faits à la main par les femmes du centre essentiellement en utilisant des copies d’anciennes pièces de monnaie ottomane

- Les Programmes du WPC

Grâce au revenu offert par les ateliers de production d’artisanat, un certains nombre de programmes ont été mis en place :

- Un programme de fitness pour les femmes,
- L’organisation de séminaires sur la culture, la religion, la loi et la santé, avec UNWA
- L’organisation de cours d’informatique et d’internet,
- L’organisation de cours de langue notamment anglais et hébreu,
- L’organisation de cours de comptabilité,
- L’organisation d’activités musicales, avec l’association Al Kamanjati.
- Une psychologue passe 2 fois par mois au centre pour intervenir auprès des femmes les plus fragiles.

Sur la subvention attribuée, il leur reste 1550 euros à utiliser pour développer toutes ces actions.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.