Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Interventions dans les écoles > Rompre le silence

Ne soyons plus les complices d’une histoire masquée…

Rompre le silence

Une proposition aux enseignants

jeudi 18 juin 2009, par Hubert Rouaud , Jean-Claude Doussin

Version imprimable de cet article Version imprimable


Après un trop long silence, la création de notre association en 2004 a ouvert une tribune aux anciens appelés d’Algérie souhaitant parler d’une expérience qui les a marqués profondément.


Le voile pudiquement posé sur ce qu’on a appelé, jusqu’à la fin du XXéme siècle, les « événements d’Algérie » se déchire enfin. La nécessité des témoignages s’impose face à des commémorations qui, trop souvent, occultent la réalité du passé.
Il aura donc fallu attendre que la génération de nos petits-enfants étudie, s’intéresse et questionne pour pouvoir lui dire enfin ce que nous avions vu, fait ou subi.
C’est pourquoi notre association est encore plus déterminée aujourd’hui, en collaboration étroite avec les enseignants, à assumer le devoir de mémoire dans les établissements scolaires ( collèges et lycées), voire en milieu associatif, dans le but de :

-  témoigner sur les conséquences engendrées par les “opérations “ en Algérie, entre autres : vécu des jeunes engagés et appelés du contingent, mauvais traitements, terreur, torture, traumatismes…et culpabilité.

- sensibiliser les jeunes à l’inutilité de la guerre et à l’importance pour eux de conserver une liberté de jugement et d’action vis à vis d’ordres ou de pratiques inadmissibles.

Lors de récentes rencontres avec les jeunes, comme à Rezé en mai,, nous avons constaté qu’ils se sentent très concernés et très attentifs à cet éveil à la citoyenneté.

Aussi, nous demandons aux enseignants approuvant notre démarche, et souhaitant l’inclure dans leur pédagogie, de nous contacter : nous sommes prêts à leur répondre.


Voir parmi les articles qui suivent le dernier exemple du lycée de Montaigu


Si vous souhaitez commenter cette information c’est ICI.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.