Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Ramadan

Ramadan

samedi 18 mai 2019, par Michel Berthelemy , Malika Fecih

Version imprimable de cet article Version imprimable

Malika Fecih nous fait parvenir cette réflexion sur la période du Ramadan. Merci à elle !

Nous voilà plongés depuis une semaine dans l’ambiance du ramadan.
Un des cinq piliers de l’islam qui oblige les musulmans à jeûner de l’aube au coucher du soleil, pendant un mois.
Un changement de rythme de vie s’impose pour les pratiquants et les moins pratiquants.
Une nouvelle ambiance culinaire, les dates s’imposent au repas pour la rupture du jeune, la charva soupe typique du ramadan accompagne tous les repas du soir, les bricks, les boureks s’invitent à la table, la baguette de pain est boudée et laisse la place à la galette, pain traditionnel à base de semoule.
Le repas unique de la journée revêt des allures de festin, il devient sacré !
On le partage, on se rend visite, on donne aux esseulés, aux nécessiteux. Pas question qu’un sans famille soit privé de sa charva.
Dans le dix-neuvième arrondissement de Paris, l’association « Chorba pour tous » sert depuis plus d’un quart de siècle, des centaines de repas aux personnes sans-abris, isolées, pendant la période de ramadan.
Impossible de ne pas être impacté.
Si vous faites vos courses, les plateaux de dattes, les pâtisseries orientales sont à l’honneur (commerce oblige !). Si vous souhaitez préparer un plat à base de feuille de brick, laissez tomber, attendez le mois prochain, le rayon est ostensiblement vide !
Dans les collèges, les lycées, les élèves jeûneurs sont épuisés.
Dans les entreprises, certains salariés prennent leur congé pour profiter pleinement de ce mois qui est aussi celui de la spiritualité. Le jeun du ramadan impose aussi une nourriture spirituelle. Il resitue l’individu dans l’univers, sa place et sa mission.
Un mois saint et sain qui nous rappelle quelques valeurs basiques :
- La satiété,
- La charité,
- La solidarité,
- Le vivre ensemble,
Des notions dont la société nous éloigne…
Bon mois de ramadan, bon mois d’amour et de paix à tous.

Malika FECIH Herblay le 14/05/2019

Messages

  • Bonjour
    je croyais que l’Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre (4ACG) était une association laïque, indépendante de toute institution politique, philosophique ou religieuse
    Si vous le désirez je peux vous envoyer des textes sur la religion catholique et ses fêtes et ses rituels ?
    Roger

  • « Laïque » ne signifie pas « indifférent » à ce que vivent les autres personnes, quelques soient leurs convictions. Pourquoi ne pas se réjouir et partager le bonheur des autres ?
    Merci Malika pour ce témoignage et tes souhaits

  • Cette réflexion sur la période du Ramadan qui fait partie de la culture
    de nombreux Algériens m’a intéressée. A mes yeux elle ne compromet nullement « l’indépendance »de notre association 4acg.
    Oui merci Malika de nous l’avoir partagée.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.