Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Petites suggestions pour pimenter notre été

Petites suggestions pour pimenter notre été

mercredi 2 août 2017, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

En ces temps de vacance(s), les neurones peuvent avoir une certaine tendance à s’assoupir. Quelques stimuli sont parfois les bienvenus. On vous propose quelques pistes, au gré de notre cueillette…

C’est au tour de Fellag de faire son tour de France. Jusqu’au 18 novembre 2017. Avec son spectacle Bled Runner, il revisite vingt ans de carrière et en garde la substantifique moelle. Il rit de tout, et nous avec lui : des Algériens, des Français, des travers des uns et des autres, avec humour et tendresse. S’il passe près de chez vous, ne le manquez pas ! Fellag est aux Nuits de Fourvière, à Lyon, jusqu’au 5 août.

Si vous allez voir ou revoir « notre » Normandie, faites un détour par le musée national de l’Education à Rouen. Une exposition pas comme les autres vous y attend : L’Ecole en Algérie, l’Algérie à l’école, de 1830 à nos jours

En cas de pluie (tout est possible), ne vous désolez pas, prenez le chemin du cinéma. On y est à l’abri, sauf des surprises : Algérie du possible, de Viviane Candas, est toujours à l’affiche. Le film suit le parcours dYves Mathieu, Pied-noir anticolonialiste devenu avocat du FLN. La réalisatrice est la fille d’Yves Mathieu.

Autre film : Celle qui vivra, de Amor Hakkar. Une Française part en Algérie sur les traces de son fils mort là-bas il y a vingt ans. Rencontres improbables, quête à rebondissements, et pas mal d’émotion.

Ils ne savaient pas que c’était une guerre
, film de Jean-Paul Julliand. Des appelés envoyés en Algérie entre 1954 et 1962 parlent, la plupart pour la première fois, de ce qu’ils ont vécu, et de ce qu’ils vivent encore aujourd’hui dans la souffrance ou le silence. Ca peut laisser des traces.

A Paris, le Musée de l’Homme présente jusqu’en janvier 2018 l’exposition Nous et les autres, des préjugés au racisme. Pourquoi et comment le racisme apparaît et se développe à certains moments de l’histoire de nos sociétés. Anthropologues, sociologues, historiens ont imaginé un parcours accessible à tous. A ne pas manquer par les temps qui courent…

Revenons à Fellag, qui vient récemment de regretter qu’en Algérie « le gouvernement ne cesse de réclamer des excuses et de la repentance ». « Quand on voit, dit-il, comment l’histoire a été manipulée chez nous, nous Algériens sommes mal placés pour donner des leçons d’écriture de l’histoire aux autres ». Mais l’humour revient très vite quand il s’adresse aux Français : « vous, vous avez raté votre colonisation, nous on a raté notre indépendance, maintenant on est quittes. »

Bonnes vacances !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.