Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Palestine : A Nantes, la mobilisation s’amplifie…

Palestine : A Nantes, la mobilisation s’amplifie…

lundi 21 juillet 2014, par Anne Doussin

Version imprimable de cet article Version imprimable

Samedi 19 juillet, nouvelle manifestation à Nantes, de 1000 participants le 12 juillet, nous sommes environ 1500 aujourd’hui à nous rassembler et à défiler dans les rues de Nantes.
C’est à l’appel de l’association « Actions terre du monde » et de « l’Association islamique de l’ouest de la France » (AIOF), soutenu par l’association France Palestine, que nous avons répondu.

Jeunes, mais pas seulement, familles, enfants, sont là pour réclamer un cessez-le-feu immédiat, et une paix juste et durable, le droit pour les Palestiniens de vivre libres sur un territoire.

Prises de paroles de responsables d’associations, de témoins de ce que subissent les Palestiniens. Une femme qui a vécu à Gaza présente les conditions de vie insoutenables des Gazaouis. Un homme avec beaucoup d’émotion parle de la souffrance et des difficultés des palestiniens de Jérusalem, au statut de « sous-citoyens », des perpétuelles persécutions subies. Il conclut « Il ne faut pas les oublier ».

Le sort des enfants de Gaza émeut et révolte : « Gaza, tes enfants vivront… », des images d’enfants tués et blessés « Et si c’était votre enfant ? ». Dans le cortège, deux petites filles brandissent fièrement leurs dessins avec « Tousse pour la Palestine » (sic).

Il n’y a pas d’âge pour s’exprimer…

Et aussi ce slogan « Les Français disent non au génocide palestinien ! »

Une manifestation calme, bien organisée et encadrée par les membres de l’AIOF reconnaissables à leurs gilets jaunes . Les drapeaux palestiniens sont brandis ou recouvrent les épaules, des banderoles et drapeaux permettent de repérer des mouvements participants : France Palestine, ARAC, LDH, syndicats Solidaires.

Place Graslin : manifestants sur la place et sur les marches du théâtre

Cette manifestation a duré deux heures et demie, avec l’investissement des marches du Théâtre Graslin et un sit-in rue du Calvaire.

Sit-in rue du Calvaire

Elle se termine devant la Préfecture par une action symbolique : des jeunes s’allongent sur le sol sous des draps blancs pour symboliser les morts de ce conflits, pendant que le public observe une minute de silence.

Dernière prise de parole avant la dispersion des participants, tous nous espérons un cessez-le-feu, prélude à des négociations pour une issue juste, équitable et pérenne de cet interminable conflit . Un rêve ? Les mouvements de protestation des israéliens contre ce conflit, qui se manifestent aussi en Israël, feront-elles évoluer la situation ?

Minute de silence pour les morts en Palestine

Anne Doussin

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.