Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Maudite soit la guerre !

Maudite soit la guerre !

le monument aux morts de Gentioux, dans la Creuse

jeudi 18 décembre 2008, par 4ACG

Toutes les versions de cet article : [Esperanto] [français]

Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans chaque ville, village et hameau de France (sauf dix…) se dresse un monument dédié aux morts de la première guerre mondiale. On peut y lire habituellement : « à nos soldats morts pour la France ».

Mais il y a des exceptions, et le monument le plus connu parmi celles-ci, rappelant cette grande boucherie, est situé dans le hameau de Gentioux, dans le département de la Creuse. A côté de la partie du monument en forme d’obélisque, on voit la statue d’un garçonnet, dont la main * montre l’inscription « Maudite soit la guerre ».

Chaque année, à Gentioux, de nombreux pacifistes assistent à la cérémonie du 11 novembre, date de l’armistice de 1918.

Cette année, s’y retrouvèrent environ cinq cents personnes. Après le discours du Maire, ce fut au tour des représentants de la Libre Pensée, de la Ligue des Droits de l’Homme, de l’Union Pacifiste de France, de la Fédération Anarchiste, de prendre la parole. On a pu voir également des drapeaux du syndicat anarchiste CNT.

Hélas, il manquait une banderole d’Esperantistes ! Nous étions quatre à représenter les départements de la Dordogne et du Cher. Peut-être d’autres esperantistes étaient-ils présents, mais difficile de savoir au milieu d’une telle foule.

Cette cérémonie ne pourrait-elle pas devenir l’occasion de réunir des dizaines de membres de l’Amicale de SAT ** ?


* en réalité, c’est le poing qui est tendu (note du traducteur)

** SAT : Sennacia Asocio Tutmonda (association anationale mondiale)


La version originale de ce texte, en esperanto, a pour auteur Jacques Le Puil. Nous le publions ici dans les deux versions, esperantiste et française, grâce à l’aimable autorisation de l’auteur et de la revue esperantiste « La Sago ». Merci aussi au traducteur, notre ami Pierre Mens, qui a eu l’idée de cet article…et qui, du même coup , nous incite à rendre visite aux autre monuments pacifistes de France, ce que nous ferons bientôt. Des monuments qui pour la plupart attendent encore leur inauguration officielle par les autorités officielles : le lobbying des va-t-en guerre est encore puissant dans l’hexagone.

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.