Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Les colonies dans la Première Guerre Mondiale : un colloque-événement à (...)

Les colonies dans la Première Guerre Mondiale : un colloque-événement à l’Université Paris 8

jeudi 27 novembre 2014, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

L’Université Paris 8 propose, les 1er, 2 et 3 décembre, un colloque international visant à faire le point sur les recherches liées à la participation des peuples colonisés à la Première guerre mondiale. Intitulé « Les colonies dans la Première Guerre Mondiale, traces, récits et mémoires », organisé par Tramor Quemeneur et Zineb Ali-Benali, ce colloque analysera, trois jours durant, les différents aspects de la contribution coloniale à la Grande guerre, en faisant appel à des historiens venus de plusieurs pays.

La mobilisation, dans les colonies, de soldats souvent recrutés de force, s’est heurtée à un certain nombre de refus, parfois violents, de ceux qu’on appelait alors les « indigènes ». En Algérie, par exemple, l’exode de Tlemcen, en 1910, a vu des centaines d’Algériens s’exiler vers le Moyen-Orient, pour fuir le service militaire qui venait de leur être imposé. Des mouvements de résistance se sont opposés au rôle que voulait faire jouer la France à ces populations, à la manière dont elles ont été mobilisées, utilisées ou réquisitionnées. Ce fut le cas notamment dans les Aurès, en 1916, où le refus des Algériens d’être enrôlés se nourrissait par surcroît de l’attitude méprisante à leur égard des colons européens.

La participation à la guerre des colonies et des colonisés sera donc au centre des débats. Comment cette participation a-t-elle été présentée, sinon imposée ? Quelles ont été les réactions des colonisés et les réponses du colonisateur ? Quels changements sociaux cette participation a-t-elle introduits au sein des colonies et de la métropole ? Enfin, quelles conséquences a eues cette période, à moyen et à long terme, sur la nature des relations entre la métropole et ses « territoires d’outre-mer » ?

Seront aussi abordées la manière dont la Grande guerre a investi, sitôt l’Armistice signé, la production littéraire des deux côtés de la Méditerranée, ainsi que les représentations iconographiques et cinématographiques auxquelles elle a donné naissance.

Au cours de ces rencontres, de nombreux historiens se relaieront sur des thèmes trop souvent négligés et pourtant essentiels à la recherche historique : Abdelmalek Atamena traitera des effets et mutations de la grande guerre dans les Aurès, Salim El Hassar parlera de l’exode contre la conscription des Algériens, Gilbert Meynier des soldats Algériens. Le soulèvement des Aurès contre la mobilisation, en 1916, sera évoqué par Ouanassa Siari Tengour, et Tramor Quemeneur analysera les désobéissances de soldats coloniaux durant la grande guerre. En tout, pas moins de 45 communications seront proposées aux participants et au public, dans trois lieux différents :
Le lundi 1er décembre à l’Université Paris 8, Bt A, salle A 251, 2 rue de la Liberté à Saint-Denis.
Le mardi 2 décembre dans l’amphithéâtre des Archives Nationales, 59 rue Guynemer à Pierrefitte-sur-Seine.
Le mercredi 3 décembre au Musée d’Art et d’Histoire de Saint-Denis, 22bis rue Gabriel Péri à Saint-Denis.
Pour tous renseignements : tquemeneur hotmail.com et zinebbenali yahoo.fr

Programme
La guerre des Autres : les colonies dans la Première Guerre mondiale. Traces, récits et mémoires
A télécharger

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.