Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Le maire FN de Beaucaire débaptise la rue du 19 mars 1962

Le maire FN de Beaucaire débaptise la rue du 19 mars 1962

dimanche 8 novembre 2015, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Suivant l’exemple de Robert Ménard à Béziers, Julien Sanchez, maire Front national de Beaucaire (Gard), a décidé de débaptiser la « rue du 19 mars 1962. Fin de la guerre d’Algérie » pour la renommer « rue du 5 juillet 1962. Massacre d’Oran ».
La pose de la nouvelle plaque sera effectuée le 29 novembre au matin.
Nous remercions notre ami François Nadiras (LDH de Toulon) pour nous avoir transmis cette information, commentée ci-dessous par l’historienne Valérie Igounet sur son blog Derrière-le-front, en date du 5 novembre.

« Hier soir, à Beaucaire, lors du Conseil municipal, la majorité a voté le changement de nom de la « rue du 19 mars 1962 Fin de la Guerre d’Algérie ». Les trois groupes d’opposition ont voté contre cette délibération, qui a provoqué quelques débats animés. À la fin du mois, la rue du quartier de La Moulinelle, qui portait son nom depuis les années 1970, sera donc rebaptisée « rue du 5 juillet 1962 Massacre d’Oran ».
Julien Sanchez l’avait annoncé le 20 mars dernier, pendant les municipales : en cas d’élection, la « rue du 19 mars 1962 » n’existerait plus dans « sa » ville. Le maire de Beaucaire disait vouloir « laver l’affront » de cette « date polémique », imposée par le gouvernement. Pour justifier sa position, il mettait en avant son histoire personnelle : fils et petit-fils de pieds noirs, Julien Sanchez n’a jamais oublié « ces moments ». Son interprétation historique est celle-ci : la Guerre d’Algérie ne s’arrête aucunement au 19 mars. Le maire de Beaucaire veut dire aux Français qui ont souffert là-bas, les harkis, les pieds noirs - ces hommes qui ont subi un « vrai crime contre l’humanité » (sic) - qu’il ne les oublie pas. Le fait d’avoir une « rue du 19 mars 1962 » peut être « considéré comme une insulte pour tous ceux qui son morts après. On a eu le massacre de la rue d’Isly à Alger le 26 mars, mais aussi le massacre d’Oran ».
C’est justement cette dernière date que la mairie FN de Beaucaire a choisie ».

Quand un maire décide d’effacer une date célébrant la Paix par une date rappelant un massacre, il y a de quoi s’inquiéter…

plus d’infos : http://ldh-toulon.net/Beaucaire-debaptisation-d-une-rue.html

Valérie Igounet sur son blog Derrière-le-front, en date du 5 novembre

http://blog.francetvinfo.fr/derriere-le-front/2015/11/05/la-rue-du-19-mars-1962-nest-plus-a-beaucaire.html

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.