Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > La mémoire du 17 octobre 1961, à Paris

La mémoire du 17 octobre 1961, à Paris

lundi 14 octobre 2013, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

A Paris…

Le 17 octobre 1961, des milliers d’Algériens manifestaient pacifiquement à Paris contre le couvre-feu imposé par le Préfet Papon. Ils défendaient leurs droits : droit à l’égalité, droit à l’indépendance, droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Mais ce jour-là, et les jours qui suivirent, des milliers d’entre eux furent arrêtés, emprisonnés, torturés, ou refoulés en Algérie. Des centaines perdirent la vie, plusieurs dizaines jetés dans la Seine.
Comme chaque année, de nombreuses associations, dont la 4acg, se souviendront d’eux. Un rassemblement aura lieu le jeudi 17 octobre à 18h sur le Pont-Saint-Michel à Paris. Nous rappellerons ainsi aux responsables politiques qu’en ce 52e anniversaire de ces événements tragiques, ils doivent tout faire pour faire éclater Vérité et Justice.

Le même jour, à 19h, est organisée à Paris une projection-débat du film de Jean-Jacques Béryl, « 17 octobre 1961, l’Ordre français ». Participeront au débat : Olivier Le Cour Grandmaison, Mehdi Lallaoui, Maurice Rajsfus et Henri Pouillot.
La rencontre aura lieu Salle Jean Dame, 7 rue Léopold Bellan, dans le 2e arrt.

… et à Aubervilliers}}}

Le Conseil local des jeunes d’Aubervilliers a réalisé un film qui sera projeté le vendredi 18 octobre au Lycée Le Corbusier, au cours d’une soirée qui verra intervenir Hamid Salmi, ethnopsychiatre, ainsi que plusieurs personnalités et écrivains.
Animée par Samia Messaoudi, journaliste et responsable de l’association Au nom de la mémoire, la rencontre aura lieu au Lycée Le Corbusier, 44 rue Réchossière, de 19h30 à 22h30.
Enfin, une commémoration sera organisée par la municipalité d’Aubervilliers, Passerelle de la Fraternité, le jeudi 17 octobre à 11h.

Michel Berthelemy

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.