Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Gilbert Meynier avait un rêve : voir s’écrire une histoire commune à la France (...)

Gilbert Meynier avait un rêve : voir s’écrire une histoire commune à la France et à l’Algérie

jeudi 21 décembre 2017, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Gilbert Meynier, engagé jeune contre la guerre d’Algérie, devenu spécialiste de l’histoire de ce pays, est décédé le 13 décembre 2017 à l’âge de 75 ans.

Parmi ses nombreux ouvrages, : « Le FLN, document et histoire 1954–1962 » (2004), et « L’Algérie, cœur du Maghreb classique. De l’ouverture islamo-arabe au repli (698-1518) » (2010), écrits avec Mohammed Harbi.

De convictions libertaires, il participait aussi, avec la Cimade, aux combats pour l’accueil des migrants.

Très attaché à l’Algérie et à l’amitié franco-algérienne, il s’est très tôt engagé, en tant qu’étudiant à l’université de Lyon, en faveur du combat libérateur du peuple algérien en organisant avec ses camarades de l’Union nationale des étudiants de France (UNEF) en 1961 une manifestation de soutien à la cause indépendantiste. Il a été arrêté et passé à tabac par la police avant d’être relâché. Aussi fut-il l’un des premiers à s’engager bénévolement dans la campagne d’alphabétisation à l’été 1962 dans le quartier populaire de l’Oued Ouchayeh à El Harrach sous la responsabilité du regretté Tahar Oussedik. Gilbert est l’un des précurseurs d’un rapprochement entre la France et l’Algérie.

Dans son dernier livre, L’Algérie et la France, deux siècles d’histoire croisée, collection de l’Iremmo, Éditions l’Harmattan, août 2017, il a renouvelé son vœu de voir la réalisation d’un manuel d’histoire franco-algérien écrit à plusieurs mains par des historiens algériens et français.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.