Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > « Des Hommes », le roman de Laurent Mauvignier, bientôt au cinéma

« Des Hommes », le roman de Laurent Mauvignier, bientôt au cinéma

mardi 25 août 2020, par 4acgweb , Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Des hommes est l’adaptation, par Lucas Belvaux, du roman écrit par Laurent Mauvignier paru en 2009. L’oeuvre sonde les blessures et les traumatismes que la guerre engendre. Le conflit en Algérie est un sujet extrêmement délicat en France et les longs-métrages revenant sur cette période sont très peu nombreux.

Récemment, Qu’un sang impur…, d’Abdel Raouf-Dafri, explorait cette période sombre de l’Histoire hexagonale. Le long-métrage de Lucas Belvaux traite le sujet différemment, se concentrant sur deux époques distantes de plus de 40 ans.
Gérard Depardieu incarne Bernard, appelé en Algérie à 20 ans. «  Il va y découvrir à la fois la beauté du monde et de l’amour mais aussi l’horreur dont l’humanité est capable. Il ne s’en remettra jamais  », confie Lucas Belvaux. Selon le cinéaste, l’histoire de l’Algérie passionne Depardieu qui la connaît très bien. «  Il est trop jeune pour avoir fait la guerre mais, enfant, adolescent, il a connu des appelés, il les a vus revenir, cassés. En plus, c’est un provincial. On peut imaginer qu’il a connu Bernard. Il n’a pas eu à l’inventer. Il pouvait faire appel à ses souvenirs et à son talent !  »
Catherine Frot et Jean-Pierre Darroussin complètent le casting de ce drame qui sortira en salles le 11 novembre prochain. Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020.


DES HOMMES de Lucas Belvaux, au cinéma le mercredi 6 janvier 2021

AD VITAM. https://www.advitamdistribution.com/films/des-hommes/

DES HOMMES
Un film de Lucas Belvaux
avec Gérard Depardieu, Catherine Frot et Jean-Pierre Darroussin

Ils ont été appelés en Algérie au moment des « événements » en 1960. Deux ans plus tard, Bernard, Rabut, Février et d’autres sont rentrés en France. Ils se sont tus, ils ont vécu leurs vies. Mais parfois il suffit de presque rien, d’une journée d’anniversaire, d’un cadeau qui tient dans la poche, pour que quarante ans après, le passé fasse irruption dans la vie de ceux qui ont cru pouvoir le nier.


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.