Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Décès de Maurienne, l’auteur du « Déserteur »

Décès de Maurienne, l’auteur du « Déserteur »

vendredi 16 mai 2014, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Jean-Louis Hurst, alias Maurienne, est décédé le mardi 13 mai à l’Hôpital Paul-Brousse de Villejuif. Il avait 79 ans.

Auteur du fameux livre autobiographique Le Déserteur, Jean-Louis Hurst a été sa vie durant un anticolonialiste militant.
A 18 ans, en parcourant le Proche-Orient, il découvre le communisme et le nationalisme arabe. En 1957, il fait son service militaire dans les Transmissions. Appelé en Allemagne, il est tenté par la désertion. Il rencontre des intellectuels engagés dans la lutte anticolonialiste : André Mandouze, Robert Davezies, Francis Jeanson notamment, et rejoint ainsi ceux que l’on a appelés les « porteurs de valises ». Lorsqu’il reçoit l’ordre de partir en Algérie, il déserte et passe en Suisse où il retrouve d’autres réfractaires. Avec deux autres déserteurs, il crée le mouvement Jeune Résistance, qui a pour but d’organiser les déserteurs et insoumis. Sous le pseudonyme de Maurienne, il publie, aux Editions de Minuit, Le Déserteur, qui est aussitôt interdit pour provocation de militaires à la désobéissance.
Après 1962, il vivra plusieurs années en Algérie, participant notamment à des chantiers de travail en Kabylie. De retour en France, il deviendra enseignant, puis journaliste au quotidien Libération.
Jean-Louis Hurst sera inhumé le 21 mai à Alger, dans le cimetière chrétien de Diar Essaada. Un hommage lui sera rendu le 15 juin à Paris.

Michel Berthelemy

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.