Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Avec « Les Poilus d’ailleurs », Mehdi Lallaoui ouvre le Mois du Film (...)

Avec « Les Poilus d’ailleurs », Mehdi Lallaoui ouvre le Mois du Film Documentaire à Beaubourg

vendredi 17 octobre 2014, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Sait-on que près de 700 000 soldats des colonies françaises de l’époque ont été plongés de gré ou de force au cœur de la Grande Guerre ? Ces « indigènes » qui n’avaient pas demandé à être français, et n’étaient pas même citoyens, ont vécu l’enfer aux côtés des 4 700 000 soldats métropolitains engagés sur le Front.

Ces « poilus d’ailleurs », Mehdi Lallaoui leur rend hommage dans son dernier film, présenté en avant-première au Centre Pompidou, dans le cadre de la 15e édition du Mois du film documentaire. Les témoignages que nous propose le réalisateur ont été tournés en 1998. On y entend ce qu’ont vécu ces hommes, précipités dans un conflit qui ne les concernait pas, sur un continent dont ils n’avaient aucune idée avant qu’on leur mette une baïonnette entre les mains. On assiste aussi à l’évocation des « camps d’hivernage », aux essais pharmaceutiques dont ils ont été les cobayes, et aux révoltes provoquées par les méthodes de recrutement dans leur pays d’origine.
Et que dire de la « reconnaissance de la nation » ? De reconnaissance, il n’y en eut pas, ou à peine. Quelques médailles, une toute petite retraite (pour ceux qui savaient en faire la demande), une absence quasi totale de l’hommage qu’ils étaient pourtant en droit d’attendre pour leur sacrifice et leurs souffrances dans les tranchées. Comme si le sang versé n’avait pas la même couleur et la même valeur que l’on soit africain, maghrébin, indochinois ou français.

Cent ans après la fin de la Grande Guerre, que reste-t-il dans la mémoire collective et dans l’espace public de l’histoire de ces hommes venus d’au-delà des mers contribuer à la libération d’un pays dont ils n’étaient que les sujets ? Quels furent leur itinéraire, leur histoire et leur « vie d’après » ? Trop peu d’historiens ou de chercheurs abordent aujourd’hui ce sujet. Dans son beau film, Mehdi Lallaoui comble cette lacune.

« Les Poilus d’ailleurs », projeté le 7 novembre à 20h à la BPI du Centre Pompidou, s’accompagne de la sortie du livre du même auteur, enrichi de documents et de photos inédits, illustré de dessins originaux d’Eugène Burnand.

A noter qu’une exposition itinérante, organisée sur ce thème, sera présentée dans plusieurs régions de France, et entamera sa tournée par les médiathèques d’Arcueil et de Bagneux, le Musée de l’Histoire de Marseille, puis visitera Toulouse, Nancy, Grenoble…

Michel Berthelemy

Le Mois du Film Documentaire

DECOUVREZ LES SÉANCES DANS VOTRE REGION …

http://www.moisdudoc.com/spip.php?rubrique701

Lettres d’un temps de guerre
PROGRAMME LE MOIS DU FILM DOCUMENTAIRE

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.