Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Aider à comprendre

Aider à comprendre

jeudi 14 janvier 2010, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Auprès des jeunes:dire aujourd’hui ce qui s’est passé hier, afin d’aider à comprendre.

En juin 1999, l’assemblée nationale reconnaissait le terme de « guerre » pour qualifier les événements survenus en Algérie de 1954 à 1962.
Aussitôt, tout ce qui avait été enfoui chez chacun des acteurs a commencé à s’exprimer. Les écrits, les témoignages se sont multipliés. Des généraux ont parlé, notamment à propos de la torture.
C’était la fin du silence, et le vrai début du travail historique.
En tant qu’anciens appelés en Algérie, nous avons participé à ce cheminement, en créant en 2004 la 4acg.

Aujourd’hui, nous témoignons. Ayant vécu ce drame et ces horreurs au plus près, nous pouvons aujourd’hui, comme le dit Benjamin Stora, « regarder le passé en cessant de le mythifier ou de s’en détourner, pour simplement le comprendre ».

C’est le sens de notre démarche dans les rencontres et débats auxquels nous participons ou que nous organisons, par exemple autour du film de Mehi Lallaoui sur notre association, En finir avec la guerre. C’est aussi cet impératif qui nous pousse à témoigner auprès des jeunes générations. En intervenant dans les lycées et collèges, en liaison étroite avec les enseignants, nous ajoutons à l’Histoire la dimension du vécu.
Car les histoires d’anciens combattants n’intéressent pas grand monde. Ce qui compte, c’est dire aujourd’hui ce qui s’est passé hier.
Afin d’aider à comprendre

Et peut-être contribuer à ce que de tels drames ne se reproduisent pas.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.