Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > A l’occasion du 1er mai, un communiqué du Mouvement de la Paix

A l’occasion du 1er mai, un communiqué du Mouvement de la Paix

jeudi 3 mai 2018, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Nous reproduisons ici le communiqué publié le 1er mai par le Mouvement de la Paix

Un monde de justice, de fraternité, de solidarité et de paix est possible

La France a besoin de têtes pensantes, pas de têtes nucléaires ; de scanners et d’infirmières, pas de missiles nucléaires ; d’un bon service public ferroviaire, pas de sous-marins nucléaires
 
Nous avons besoin d’infirmières, d’enseignants, de médecins et de fonctionnaires pour l’enseignement, la recherche, la transition écologique, les EHPAD, des cheminots et un réseau ferroviaire complet et pas cher pour lutter contre le dérèglement climatique.
 
Autant d’éléments constitutifs d’une sécurité humaine telle que définie par l’Unesco.
Or, le Gouvernement nous dit que l’État n’a pas les moyens. Pourtant, le Gouvernement vient de faire voter une loi de programmation militaire qui prévoit 37 milliards d’euros sur 6 ans soit 120 milliards sur 20 ans pour renouveler tout l’arsenal d’armes nucléaires de la France.
 
Or l’ONU, en juillet 2017, a voté un Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN) en application de l’article 6 du Traité sur la Non-Prolifération Nucléaire (TNP) signé par la France.
 
37 milliards en 6 ans pour des armes nucléaires qui sont illégales, dangereuses, coûteuses, éthiquement inadmissibles et militairement inutiles pour notre sécurité et pour la paix, c’est insupportable.
 
La France doit vite signer et ratifier le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN), arrêter ses programmes de modernisation des armes nucléaires et affecter immédiatement les milliards ainsi économisés à la satisfaction des besoins exprimés par toutes les couches de la société.
 
Comme l’indique le préambule de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) « Une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale » .
 
Un autre monde est possible et nécessaire. Il se construira dans la convergence des luttes des peuples pour la réalisation de leurs aspirations à vivre dans un monde de justice, de fraternité, de solidarité et de paix.
 
Monsieur Le président de la République « ôtez-vous la Bombe de la tête, pensez à nos besoins et à nos aspirations ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.