Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > 17 octobre 1961-17 octobre 2010 : 49 ans de silence officiel

17 octobre 1961-17 octobre 2010 : 49 ans de silence officiel

Avec la vidéo de la commémoration du 17 octobre 2010

mercredi 20 octobre 2010, par 4ACG , Hubert Rouaud

Version imprimable de cet article Version imprimable

Plusieurs centaines de personnes, Algériens et Français confondus, se sont retrouvées le 17 octobre sur le Pont Saint-Michel à Paris, en souvenir de la manifestation algérienne de ce même jour de 1961, réprimée dans le sang par la police française.

Le 17 octobre 1961, le climat de terreur policière instauré par le Préfet Papon débouche sur un véritable crime d’Etat : arrestations, tortures, massacre, touchent des milliers de manifestants algériens. La vérité et la justice exigent que l’Etat français reconnaisse enfin sa responsabilité dans ce crime et, plus largement dans ce qui en a été le terreau : le colonialisme.

« Nous réclamons la justice, non la vengeance » : Mehdi Lallaoui, président de l’association « Au nom de la mémoire » et dont le père avait manifesté le 17 octobre 1961, a rendu hommage, ce dimanche 17 octobre, aux dizaines de milliers d’ Algériens qui, il y a 49 ans, manifestaient pacifiquement contre le couvre-feu qui leur avait été imposé par le Préfet Maurice Papon.

Ce jour-là, des milliers d’Algériens ont été arrêtés, matraqués, torturés ou expulsés de France avec la plus grande violence. Des centaines d’entre eux ont été assassinés ou jetés dans la Seine au Pont Saint-Michel.

Membres de 4acg présents au Pont St Michel

C’est à cet endroit précis que plus de 400 personnes se sont rassemblées ce dimanche 17 octobre 2010 pour leur rendre hommage et obtenir enfin des Pouvoirs Publics une reconnaissance officielle de ce crime d’Etat et de la politique colonialiste menée à cette époque. Apparemment nous sommes loin d’une telle reconnaissance, puisque comme l’a rappelé Mehdi Lallaoui dans son allocution : « dans deux jours, le 19 octobre, le Secrétaire d’Etat aux anciens combattants, Hubert Falco, va installer la Fondation pour la Mémoire de la Guerre d’Algérie, dont la direction sera composée notamment de groupements et de personnalités anciens partisans de l’Algérie française. C’est une véritable provocation, une honte pour la République ».


Rencontre avec un ami de 4acg

Ajoutons qu’ont été exclues de cette Fondation les organisations d’anciens combattants d’Algérie, les associations de Harkis et toute représentation algérienne. Mais nous reviendrons sur le sujet.

Parmi les autres interventions, citons celles de Jean-Pierre Dubois et Gilles Manceron, Président et vice-président de la Ligue des droits de l’homme, Mouloud Aounit, Secrétaire général du MRAP, et de Henri Pouillot, son vice-Président.

La manifestation du 17 octobre fait l’objet de la vidéo qui suit sur Dailymotion


17 octobre 1961-17 octobre 2010 : Commémoration… par smallflume

Elle est aussi sur Youtube ICI

On a noté aussi la présence de plusieurs élus parisiens, de Monseigneur Gaillot, et de représentants de 44 organisations et mouvements associatifs, Algériens et Français, dont une délégation de la 4acg forte d’une dizaine de membres.

G. ok

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.