Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Interventions dans les écoles > Une rencontre au collège Talence, à Nantes

Une rencontre au collège Talence, à Nantes

dimanche 15 mai 2016, par Anne Doussin

Version imprimable de cet article Version imprimable

Trois adhérents anciens appelés ont été invités pour une première rencontre avec les élèves de ce collège nantais. Laissons leur la parole, en reproduisant ici l’article qu’ils ont rédigé pour le site internet de leur école.

SOUVENIRS, MÉMOIRE , TÉMOIGNAGES ET RENCONTRE AVEC TROIS ANCIENS APPELÉS D’ALGÉRIE

Le 20 avril 2016, nous avons accueilli au collège, en salle de réunion, trois adhérents de l’Association des Anciens Appelés d’Algérie et leurs Amis Contre la Guerre (4ACG). L’intervention a duré de 9h à midi (d’abord avec le groupe des 3D puis les 3A et enfin, les 3B et les 3C)

Les 4 classes de 3è ont pu ainsi échanger avec eux sur leur vécu de la guerre d’Algérie (1954-1962).

Leur association regroupe d’anciens combattants qui aujourd’hui « refusent la violence et la guerre comme moyens de résolution des conflits ». Ils consacrent leur pension de soldat à « financer des opérations de développement dans un but de solidarité, de soutien, de réparation vis-à-vis du peuple algérien, et en faveur des populations qui souffrent de la guerre ».

Dans une des classes, avant les vacances de printemps, nous avions réalisé une exposition de 12 panneaux par petits groupes, sur des thèmes de la guerre d’Algérie, grâce à un travail de recherche en salle multimédia. Jean-Claude Doussin, Jean-Yves Mahé et Gérard Tiersen l’ont visitée avec nous avant de nous apporter leur témoignage sur le vécu de cette période traumatisante de leur vie.

Nous avons appris avec eux les aléas de la vie en Algérie à l’époque coloniale et pendant la guerre. Nous avons compris les horreurs de cette guerre et nous avons découvert les émotions que ces hommes nous ont transmises en racontant leur histoire.

En tant qu’élèves de 3è, on a une image de la guerre d’Algérie mais le fait que ces témoins nous parlent de ce qu’ils ont vécu nous a permis d’avoir des images plus réalistes. Par exemple, les différences de droit et de conditions de vie entre les musulmans et les Européens étaient choquantes. Par moment, nous avons senti que c’était difficile pour eux d’en parler car les souvenirs sont parfois douloureux. Ils ont une expression pour dire qu’ils ont voulu oublier pendant des années « mettre le couvercle sur la marmite ». Si aujourd’hui, ils ont bien voulu en parler, même des moments difficiles comme les « corvées de bois » c’est pour partager avec nous leur volonté de faire la paix, de respecter les droits de tous les hommes et pour nous dire aussi qu’il faut parfois savoir désobéir.

Nous les remercions encore pour nous avoir confié leur histoire et leur mémoire de cette guerre.

Équipe de rédaction, une classe de 3e

PAROLES D’ÉLÈVES….

“le courage des témoins”
“grand respect”
“permet de mieux comprendre”
“apporte plus qu’un simple cours”.
“avoir le point de vue de personnes qui ont vécu cette guerre de l’intérieur”
“se mettre dans la peau des soldats et à imaginer leur ressenti”.
“l’abondance et la qualité des documents”
“sensibilisation plus forte au sujet”
“prise de conscience”
“bien organisée, nécessaire, enrichissante, captivante, émouvante, pertinente, bénéfique”.
“Le sang froid, le calme, le courage, la sincérité”
“pouvoir échanger, de poser des questions sans qu’aucun sujet ne soit éludé”.
“la force de l’anecdote, du récit, du vécu, du souvenir”
“ce conflit récent à l’échelle de l’Histoire”
“Les intervenants nous ont fait passer un message comme quoi ils ne revendiquent pas comme une victoire le fait d’être rentrés vivants d’Algérie mais qu’ils condamnent cette guerre qu’ils jugent inutile comme toutes les guerres”.

Le site internet du collège Talence

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.