Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Témoignages et documents (bibliographie, filmographie…) > Tous à nos mémoires !

Tous à nos mémoires !

lundi 7 janvier 2019, par Anne Doussin , Xavier Jacquey

Version imprimable de cet article Version imprimable

À l’instigation de Claire Mauss-Copeaux, la 4acg a été sollicitée pour participer le 19 octobre 2018 à un colloque à la Sorbonne sur les Mémoriaux. Après avoir brièvement rapporté l’ensemble de nos actions, j’ai reconnu que notre association est de fait un vivant mémorial de paix et en m’appuyant sur Hanna Arendt j’ai montré qu’en dépit de ce qui est souvent dit nous, appelés, avons été nombreux à protéger le peuple algérien de cette terreur de la France que les tenants de la guerre contre-révolutionnaire voulaient faire naître en Algérie.

Les Algériens le savent d’ailleurs mieux que nous. Tout au début de son livre « Ces appelés qui ont dit non à la guerre », notre ami Djoudi Attoumi a écrit : « Dès l’arrivée d’un détachement de soldats venant implanter un poste militaire au village ou boucler un douar, la population, angoissée et même paniquée, scrutait les soldats, essayant de repérer les « gentils », pour se ranger de leur côté, chercher une protection et une sécurité, attirer leur compassion, trouver un regard sympathique ou tout au moins compréhensif… »

Donner en catimini un bol de soupe à un prisonnier, parler sans hurler à une mère et à ses enfants lors d’une descente dans un village, refuser de tourner la gégène, ne pas se porter volontaire pour une corvée de bois, soigner un prisonnier torturé, refuser d’achever un fellaga blessé, ne rien casser ni voler au cours d’une fouille… avoir une parole de respect, un geste, une mimique de compassion… rien de tout cela n’est écrit dans les archives. Cela subsiste pourtant dans nos souvenirs mais ne peut apparaître que par nos témoignages.

Chacun d’entre nous pourrait-il se souvenir de quelques-unes des occasions où il a eu un geste, une parole qui protégeait le peuple algérien de cette terreur des Français ? Si nous parvenions à en témoigner ensemble nous ouvririons une nouvelle et vraie page d’Histoire de la guerre d’Algérie !

Xavier Jacquey

Vous pouvez lire ici l’intervention complète de Xavier Jacquey à ce colloque.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.