Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Interventions dans les écoles > Témoignage 4ACG au Lycée d’Elbeuf. Une lycéenne : « merci de m’avoir ouvert les (...)

Témoignage 4ACG au Lycée d’Elbeuf. Une lycéenne : « merci de m’avoir ouvert les yeux »

dimanche 29 avril 2018, par François-Xavier Ricard

Version imprimable de cet article Version imprimable

Une séquence de deux heures le matin, une autre l’après-midi, c’est ainsi que nous avons rencontré, le 10 avril, une petite centaine d’élèves de première et de terminale du lycée André Maurois, à Elbeuf, pour échanger avec eux à partir de leurs questions, préparées ou, parfois, spontanées. Merci à elles, à eux et à leur professeur pour leur présence, pour leur accueil, pour leur écoute.

Dans de telles rencontres, ce sont les réactions des élèves, après un peu de recul, qui sont le plus importantes. Voici juste quelques extraits de ce que 27 d’entre eux ont inscrit dans le « Livre d’or » que leur professeur leur a demandé d’alimenter.
Presque toutes et tous disent « merci » : « de vos témoignages », « d’avoir pris de votre temps », « d’être venus pour nous », « pour avoir partagé votre histoire », « pour vos témoignages remplis d’histoire », « de prendre soin de la jeunesse », « c’était émouvant et intéressant à la fois », « pour cette intervention très intéressante et touchante à la fois », … Le mot « intéressant » est parfois explicité : « cela permet d’apprendre et de comprendre les choses, je n’hésiterai pas à la raconter à la suite à mes enfants », « nous faire prendre conscience de l’horreur que ça a dû être », « que le devoir de partage soit effectué », « cette rencontre m’a fait beaucoup réfléchir », « votre passé définit notre avenir », « fait réfléchir sur la vie et sur le fait que l’on ne peut pas bâtir un monde meilleur en faisant la guerre, ce monde meilleur, c’est maintenant à nous de le construire en luttant contre les barbares qui disent tuer pour le bien, en continuant de nous instruire et en ayant soif de connaissances. C’est en effet la seule arme que l’on a contre eux » « vos témoignages font ouvrir les yeux de la jeunesse d’aujourd’hui »…
 
Plusieurs saluent ce qu’ils appellent notre courage : « bravo pour votre courage », « beaucoup de courage d’une part durant la guerre et d’autre part en nous partageant votre histoire qui, je sais, reste tout de même douloureuse », « vous êtes des personnes très courageuses, du fait d’avoir vécu la guerre et du fait de nous transmettre vos souvenirs et vos histoires »…

Nombreux sont celles et ceux qui nous disent « continuez » : « bonne continuation » revient souvent, « continuez comme ça », « continuez à faire ce que vous faites », « bon courage pour la suite », « ne changez pas »…

L’ « appréciation » d’une de ces élèves est en fait un témoignage, que voici, in extenso : « Cela m’a beaucoup fait réfléchir sur l’armée, les guerres, leurs conséquences et le fait de mon éventuel engagement dans l’Armée de l’air en tant qu’officier pilote. Je souhaitais faire carrière dans ce domaine pour défendre les libertés en France et participer à la préservation de la paix. Ces arguments étaient utilisés dans la propagande pour les appelés, ce qui me pose également problème. De plus, la récente intervention de la France en Syrie confirme mes doutes. On n’obtient pas la paix en faisant la guerre, Merci de m’avoir ouvert les yeux ».

Il nous reste juste un regret : que l’ami algérien qui devait être présent avec nous en ait été empêché. Ce qui n’est que partie remise !

Jean-Jacques, Stanislas, François-Xavier

Messages

  • Je fais parti de l’Association des Pieds Noir Progressistes et leurs Ami’es, Nous intervenons au lycée de Moissac tous les ans, à la suite du film, (l’ennemis intime) devant des élèves de première et de terminal au Lycée François Mitterrand de Moissac, avec un membre de la 4 ACG, en principe cette année participera un Moudjahid ; Nous apportons un témoignage en tant que Français d’Algérie ayant fait la guerre, et d’autres non, ils apportent un vécue avec les Algériens à l’époque ; L’écoute des Lycéen n’est pas feinte ; Nous pensons ainsi apporter une autre vision de cette sale guerre
    Allain Lopez

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.