Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Interventions dans les écoles > Professeurs, élèves : deux rencontres en Auvergne

Professeurs, élèves : deux rencontres en Auvergne

samedi 8 février 2020, par Anne Doussin, Gérard Martin

Version imprimable de cet article Version imprimable

La 4acg était invitée au Rectorat de Clermont et au lycée Saint-Alyre le mardi 28 et le mercredi 29 janvier 2020.

L’académie de Clermont-Ferrand et l’ONACVG (Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre) organisaient dans les locaux du rectorat, une journée de formation destinée aux professeurs l’histoire et géographie, sur le thème : Colonisation et guerre d’Algérie, Histoire, mémoires, témoignages et enseignement, avec la participation de Abderahmen Moumen (historien), de Sylvain Bissonnier de l’ONAC, de Michel Wilson de l’association «  Coup de soleil Auvergne Rhône-Alpes  », et de Malek Rabia, professeur d’histoire-géographie à Saint-Alyre.

La 4acg est intervenue dans le cadre d’une séquence de cette journée de formation : « Intervention de témoins de la guerre d’Algérie, témoignages à quatre voix ». Un représentant de Harkis, un de pieds-noirs, un descendant de résistant FLN et un ancien appelé de la 4acg ont présenté leurs témoignages et répondu aux questions des participants de cette rencontre.
Pour la 4acg, ce fut une occasion, en plus du témoignage, de présenter notre association, les actions menées et en particulier nos interventions dans les établissements scolaires. Des contacts ont été pris avec quelques professeurs.

Le lendemain matin, mercredi, c’est devant deux classes de terminale du lycée Saint-Alyre (nous étions déjà intervenus dans cet établissement en 2018) que nous avons renouvelé l’exercice de la veille du témoignage à quatre voix. Auditoire très attentif, riche débat et de nombreuses questions auxquelles nous avons tenté de répondre :

  • « Pourquoi n’avez -vous pas parler lors de votre retour en France » ?
  • « Comment vous êtes-vous psychologiquement reconstruits » ?
  • « Je vais en parler à mon grand-père, ça va l’intéresser… »
  • « Je voudrais m’engager dans l’armée pour être… démineuse… »
    etc.

L’après-midi, l’écrivain Alexis Jenni, prix Goncourt 2011 pour son livre « l’Art français de la guerre », a présenté son nouveau roman « Féroces Infirmes » dans lequel il revient sur l’histoire coloniale, sur l’Algérie et sur l’OAS.
Swann Meralli a présenté sa dernière BD, réalisée avec Serge Deloupy (pour les dessins) : « Algériennes » (éditeur Glenat) il a aussi exposé aux jeunes, très attentifs, comment on crée et réalise une BD.

Gérard Martin

Au lycée Saint Alvyre

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.