Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Témoignages et documents (bibliographie, filmographie…) > La « grande muette » à Reggane

La « grande muette » à Reggane

samedi 18 février 2017, par Anne Doussin

Version imprimable de cet article Version imprimable

C’est un témoignage qui reflète bien le contexte dans lequel beaucoup de jeunes appelés ont quitté leur environnement familial et social, ignorant tout de la réalité du conflit algérien, et quelles furent leurs découvertes et leur prise de conscience.

« Albert Gravouil déplore le manque d’information des appelés sur la colonisation de l’Algérie, l’objectif de « pacification » de la France. Ce qui l’a surtout marqué, c’est le secret de la mission à laquelle il a participé à Reggane, lors des premiers essais nucléaires en 1960… »

Le témoignage d’Albert est maintenant publié sur le blog « Mémoires à suivre ». Récit qui fut très douloureux pour lui, et qu’il a achevé difficilement quelques semaines avant de nous quitter.

Vous trouverez ici le texte intégral.

Messages

  • Bonjour,
    mon père a été appelé à Reggane en 1963-64 (si je ne me trompe pas). C est d ailleurs La-bas qu Il a fait connaissance de mon
    oncle ;-) Ils ont subi Tout comme les populations nomades locales les essais nucléaires. Au delà des séquelles physiques liées à l exposition Aux radiations, il a été marqué humainement par ces 2 années passées sur Place. Merci pour votre travail de mémoire et de vérité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.