Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Vie des régions > Auvergne Rhône Alpes > Fin d’année active dans le Rhône

Fin d’année active dans le Rhône

samedi 28 décembre 2013, par Olivier Balvet

Version imprimable de cet article Version imprimable

Projections, expositions, débats ont ponctué les derniers mois 2013 dans les Monts du Lyonnais et le Grand Lyon.

Monts du Lyonnais

Dans le cadre d’une manifestation « Algérie » à Saint-Martin-en-Haut : exposition sur panneaux, à l’Office du Tourisme, de nombreux témoignages de membres de la 4ACG et de la FNACA sur la guerre d’Algérie, ainsi que d’images et de souvenirs rapportés de ce pays.

Toujours à Saint-Martin-en-Haut : projection du film En finir avec la guerre de Mehdi Lallaoui, devant une assistance de quatre-vingt personnes, suivie d’un long débat en salle animé par des membres de la 4ACG, poursuivi autour d’un pot offert par le cinéma jusqu’à près de 23 heures ! Présentation sur table du livre de la 4ACG, Guerre d’Algérie - Guerre d’indépendance, Paroles d’humanité.

A la médiathèque de Saint-Symphorien-sur-Coise, exposition durant tout le mois de novembre, de livres d’auteurs algériens, bandes dessinées et CD, avec fiches de présentation et le document « Littérature algérienne ». Soirée de lectures brèves (une dizaine) avec présentation, commentaires et débats avec quatre membres de la 4ACG.

Dans le grand Lyon

A Oullins, fin novembre, dans le cadre du festival A Nous de Voir (cinéma et sciences) projection du film Troufions de Thierry Demaiziere et Alban Teurlai. Sur le thème « Délivrer les récits : de l’Indochine à l’Algérie », s’est engagé un débat auquel était invitée la 4ACG, en compagnie d’une centaine de personnes.

Enfin, au Centre social Georges Lévy de Vaulx-en-Velin, début décembre : débat et témoignages entre d’anciens condamnés à mort de la triste prison Montluc à Lyon, le Président du Centre, le sénateur algérien, Mostefa Boudina, six membres de la 4ACG et une vingtaine d’autres personnes. On ne peut rester indifférent à de telles rencontres, à parler et échanger avec ces anciens condamnés à mort, en véritables amis aujourd’hui.

Olivier Balvet

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.