Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Vie des régions > Pays de Loire > Adhérents 4 acg et jeunes du service civique

Adhérents 4 acg et jeunes du service civique

jeudi 23 mars 2017, par Anne Doussin, Jean-Claude Doussin

Version imprimable de cet article Version imprimable

La Ligue de l’Enseignement de Loire-Atlantique, en partenariat avec la direction départementale de la cohésion sociale, organise des formations à destination des volontaires en service civique.
Le service civique est un engagement pour des jeunes de 16 à 25 ans dans une association ou une collectivité pour une mission de 6 à 12 mois au service de l’intérêt général. Dans ce cadre, Gérard Tiersen et Jean-Claude Doussin sont intervenus le 9 mars durant deux heures près d’une vingtaine de jeunes de 18 à 25 ans, en volontariat, les garçons étant plutôt minoritaires.

La formation dispensée par la ligue de l’enseignement (FAL) vise à renforcer le sens civique des volontaires, et à les sensibiliser sur les enjeux de la citoyenneté pour en faire des acteurs responsables, participant à la vie associative de leur pays.
La demande des organisateurs : présentation de la 4ACG et de ses objectifs, le sens de notre engagement dans cette association. Nous avons disposé d’un temps suffisamment long pour échanger à partir de leurs questions et des nôtres.
Lors de la présentation des participants nous avons pu situer les associations choisies par ces jeunes et leurs domaines d’action : sports, enseignement, aide aux immigrés, la ré-insertion sociale…
L’attention et la réflexion de ces jeunes adultes nous a permis d’engager des échanges auxquels nous ne sommes pas habitués dans les collèges et lycée.

Quelques sujets abordés :
La guerre d’Algérie, ce qu’elle était, la colonisation, la décolonisation, la violence, le terrorisme l’immigration, l’engagement civique et politique (et bien sûr les élections), la liberté de conscience, savoir refuser, l’objection de conscience…
Une de nos préoccupation était de faire un lien entre les « événements » du passé et ceux qui actuellement sont préoccupants : insécurité, attentats, radicalisation….
Nous avons échangé sur le projet de généralisation du service civique : celui-ci doit-il être obligatoire pour tous les jeunes français garçons et filles ?
Réponse quasi-unanime des jeunes : Non, pour que cette période soit bénéfique, il faut qu’elle soit choisie donc réservée aux volontaires.

Pour nous les octogénaires, cette rencontre nous laisse une vision très positive des jeunes. Il serait urgent de créer pour eux des instances faisant appel à leur citoyenneté et à leur altruisme.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.