Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Témoignages et documents (bibliographie, filmographie…) > Documents audiovisuels > Un film à ne pas manquer « Maurice Audin : la disparition »

Enquête sur une disparition très suspecte

Un film à ne pas manquer « Maurice Audin : la disparition »

Nous avons vu « Maurice Audin : la disparition » en avant première

mardi 13 juillet 2010, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le film de François Demerliac « Maurice Audin : la disparition » a été présenté en avant première à Paris. Il retrace le martyre de ce professeur d’Alger victime du colonialisme et de ses bourreaux, des militaires sans principes, qui, par l’usage habituel de la torture, se sont déshonorés, mais dont les autorités ne veulent toujours pas reconnaître les forfaits.

Avant que ce documentaire ne passe à la télévision, il avait été projeté le 28 juin au Forum des images à Paris. Voici une première impression qui, espérons-le, vous donnera envie de le regarder s’il passe à nouveau à la télévision, ou de vous procurer le DVD et d’en informer vos amis.
Car notre seul objectif aujourd’hui dans cette triste affaire, est de rompre un silence qui arrangerait les autorités de l’État et de les contraindre, avec votre aide, à ordonner les suites juridiques qui s’imposent.

Plus de 150 invités, dont certains témoins interrogés dans le documentaire assistaient à cette première séance.

Le sujet traité avec sobriété est illustré par des témoignages qui viennent appuyer une documentation souvent inédite.

Au risque d’en oublier, interviennent comme témoins : les avocats Robert Badinter, Nicole Dreyfus Jules Boker, Roland Rappoport et Pierre Braun qui se sont impliqués dans la défense des militants torturés - dont bien sûr Maurice Audin- et des militants du FLN ; l’historien Vidal Naquet qui fut la cheville ouvrière de l’affaire Audin ; des combattants du FLN comme l’historien Mohamed Harbi ou Djoudi Attoumi, ainsi que Mohamed Rebah , membre du PCA qui subit les atrocités françaises…puis celles du nouvel état algérien. ( Il était venu témoigner à Paris lors de la remise du prix Maurice Audin)

L’intervenante principale est bien sur Josette Audin , la femme de Maurice.

Parmi les militaires de l’époque, interviewés dans le documentaire, figurent un médecin militaire qui confirme les atrocités de la guerre et plusieurs membres de
4acg : Pierre Rambaud, Albert Nallet et Jacques Inrep.

Un point important du film, le seul ayant fait appel à des acteurs, est la reconstitution de la soi-disant évasion de Maurice Audin, afin de mettre en lumière les contradictions et d’ébaucher une hypothèse plus vraisemblable, à savoir un assassinat déguisé.

Pour de plus amples renseignements sur la construction du film, vous pouvez consulter ce document ;

Audin-disparition.pdf

DOCUMENT

Pour notre association ce film présente un double intérêt.

Tout d’abord la vulgarisation d’une cause à laquelle l’association est attachée, à travers l’affaire Audin : la reconnaissance d’une vérité historique, préalable indispensable à une réconciliation des deux peuples.

Mais c’est aussi un film qui a le mérite, au-delà d’un sujet particulier, de rappeler les
données essentielles expliquant l’origine du conflit et sa poursuite : répression dès 1945, propagande diffusée par l’armée, atrocités commises avec l’aval d’un pouvoir politique démissionnaire et aveugle, atermoiements du général de Gaulle…

La pugnacité de Josette Audin et de ses soutiens et avocats n’a pas cessé.
Elle apparaît comme un moteur essentiel d’un documentaire qui rappelle la docilité du pouvoir judiciaire lorsque l’enquête compromettait des personnalités civiles ou militaires.

Après la projection, le réalisateur, François Demerliac, a eu la gentillesse de remercier notre association pour sa collaboration et d’expliquer à l’auditoire nos objectifs et nos actions.


Le 13 juin 2010 les autorités algériennes ont récemment rendu un hommage officiel à Maurice Audin , hommage rappelé dans une Page spéciale d’El Moudjahid]



La version longue de 70 minutes est éditée en DVD.
Pour se la procurer se rendre A CETTE ADRESSE
Des séances avec le réalisateur sont envisageables.N’hésitez pas à le contacter par ce COURRIEL

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.