Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > S’opposer aux falsifications de l’Histoire

S’opposer aux falsifications de l’Histoire

vendredi 20 mai 2011, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Nice, Toulon, Perpignan, Béziers, Marignane et j’en passe… Les nostalgiques de la présence française en Algérie, et du colonialisme en général, se font de plus en plus présents et pressants. Ils ne craignent plus de se montrer. Et de ressasser leurs discours, leur rancœur, et trop souvent leur haine.

Ils ne comprennent l’Histoire qu’au travers de leur histoire, à quoi ils la résument.

Alimentées par un climat officiel favorable à leurs thèses, les démonstrations publiques vont s’amplifier au cours de la période qui vient, marquée en 2012 par le cinquantième anniversaire du cessez-le-feu en Algérie.

Si cette volonté de travestissement du passé s’adresse à l’ensemble de la société, elle nous interpelle tout particulièrement en tant que membres de la 4acg. Il va nous falloir réagir, rétablir des faits, nous opposer à certaines initiatives et en proposer d’autres. Nous allons devoir expliquer, argumenter, répondre. Aux mensonges et aux falsifications de l’Histoire, il nous faut, il nous faudra opposer notre vérité. Nous l’avons fait en protestant contre la célébration du putsch des généraux d’avril 1961, en dénonçant l’installation de monuments à la gloire de l’Algérie française, en étant présents sur le Plateau des Glières aux côtés des Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui, en témoignant dans les lycées et les collèges…

Et nous continuerons à le faire dans les tout prochains mois. Déjà, un collectif du 17 octobre est né, auquel la 4acg s’est associée. La semaine anticoloniale du printemps 2012, dont nous sommes également partenaires, est lancée.

D’autres initiatives vont fleurir, dans toutes les régions. A chacun de nous d’y trouver place, en mettant en avant nos valeurs propres.

Les mois à venir vont solliciter nos énergies. Soyons prêts.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.