Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Vie des régions > Provence – Alpes – Côte d’Azur > Rencontre-débat en PACA avec la 4acg

Rencontre-débat en PACA avec la 4acg

vendredi 21 septembre 2018, par Colette Drogoz , Danièle Champeaux

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le 31 août, en association avec d’autres associations, la 4ACG organisait au Centre social Le Bartas de Vitrolles, dans les Bouches-du-Rhône, une soirée sur la guerre d’Algérie, avec la présentation du film d’Emmanuel Audrain « Retour en Algérie ».

René Loizeau, ancien appelé, était venu tout spécialement d’Avignon pour participer au débat qui a suivi le film. Plus de cinquante personnes s’étaient déplacées, venues de tous horizons. La projection s’est déroulée dans un grand silence, l’émotion des anciens appelés a fait impression. En fin de projection, les remarques et questions, nombreuses, ont porté essentiellement sur la guerre, son déroulement, ses causes, dénotant par là une probable absence, ou insuffisance, d’information. Si bien que la soirée s’est terminée sans que chacun ait eu le loisir ou la possibilité de s’exprimer. Les échanges ont pu cependant se poursuivre, d’une manière informelle, autour d’un buffet partagé .

Succès encourageant pour le comité PACA de la 4acg, qui se sent prêt, de ce fait, à envisager d’autres rencontres sur ce pan de notre histoire qui n’en finit pas de rebondir dans l’actualité, notamment avec la reconnaissance récente, par le Président de la République, de la responsabilité de la France dans la disparition de Maurice Audrain et les crimes de la colonisation.

La 4ACG au Centre social Le Bartas de Vitrolles
Journal La Provence. Vitrolles - Marignane. 18 septembre 2018

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.