Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Pour que les gens se lèvent avec nous contre les guerres, dénonçons les (...)

Pour que les gens se lèvent avec nous contre les guerres, dénonçons les causes

samedi 1er octobre 2016, par René Moreau

Version imprimable de cet article Version imprimable

par René Moreau

Le titre de cet article résume l’idée développée sur le site de nos amis, anciens combattants de l’association VFP USA (Vétérans pour la Paix - USA) 
Le groupe de travail 4acg Contre la Guerre - ayant remarqué que nos amis avaient publié sur leur site des choses très intéressantes sur ce thème « contre la guerre », et tout à fait dans notre ligne - m’a demandé de faire une traduction de cet article, que vous trouverez un peu plus bas.

Je me suis donc rendu sur le site de Veterans For Peace. Et croyez moi, j’ai été frappé, de la profonde similitude de leurs idées et de leurs actions avec les nôtres. Combien c’est une association sœur de la nôtre !
On voit par exemple qu’ils organisent eux aussi des voyages vers les lieux où ils sont allés faire la guerre par le passé, ou bien d’autres sont allés protester contre l’extension d’une base militaire US. D’autres encore sont allés à Cuba rencontrer des anciens combattants Cubains, pour s’engouffrer dans l’ouverture diplomatique récente pour encourager la fin du blocus imposé par les USA depuis si longtemps. Et ils défilent et manifestent aussi chaque fois qu’une occasion se présente de dénoncer les mécanismes qu’utilisent les va-t-en guerre. Ils n’oublient pas non plus dans leur combat les injustices qui menacent la paix à l’intérieur même de leur pays, par exemple ils sont présents dans le mouvement Blaks Live Matter ( traduisible par : « La Vie des Noirs Comptent ») un mouvement qui prend de l’importance actuellement là-bas et fait parler de lui.
Après lecture de la traduction, je vous suggère de ne pas manquer de revenir cliquer sur ce lien https://www.veteransforpeace.org/pressroom/news/2016/08/26/extremists-peace-music-video-grand-debut-2016-national-vfp-c, qui vous réservera une jolie petite surprise et regonflera votre moral au cas où celui-ci serait par trop atteint, par les crimes des fous qui lancent les guerres un peu partout et ne savent plus comment les arrêter, ou pire, n’ont pas du tout envie de les arrêter, du moment que nous les laissons faire ! ( Quand vous serez sur la page de leur site, cliquez alors sur la vidéo surprise… )
Voici donc ce que disent à propos de la journée de la Paix nos amis-es de l’autre côté de l’océan.

« L’assemblée générale des Nations Unies en 1981 a déclaré le 21 Septembre Journée Internationale de la Paix. Ce jour est dédié au renforcement des idéaux de paix, tant au sein des pays, qu’entre les pays et les peuples. Le thème de la commémoration de cette année était : »Les objectifs du Développement Durable : Construire les éléments de la Paix « [http://www.un.org/en/events/peaceday/ ] (Ndt : Ce lien vous conduit sur une page du site de l’ONU, (n’hésitez pas, en haut de la page vous aurez alors le choix de la langue, une bonne traduction sera alors affichée). »La durabilité répond aux besoins fondamentaux du présent sans compromettre la capacité des générations futures à satisfaire leurs propres besoins. Les défis modernes de la pauvreté, la faim, la diminution des ressources naturelles, la pénurie d’eau, les inégalités sociales, la dégradation environnementale, les maladies, la corruption, le racisme et la xénophobie, parmi d’autres…. posent des défis pour la paix et créent un terrain fertile pour les conflits. Le développement durable contribue de façon décisive à l’élimination de ces causes de conflits et constitue la fondation d’une paix qui dure. La paix alors ensuite, renforce les conditions d’un développement durable et libère les ressources nécessaires aux sociétés pour se développer et prospérer.
« Nous savons que le développement peut se présenter différemment selon les peuples, et que L’ONU a exposé les défis vers l’avènement d’une Paix JUSTE . Cependant, comme anciens combattants nous savons que la paix n’est pas réalisée à l’instant qui précède les conflits, mais plutôt bien avant, par la création de collectivités qui répondent aux besoins humains. Nous sommes tous si familiers avec l’idée que les injustices se font sentir à travers la pauvreté, l’inégalité raciale, l’effondrement des villes, des infrastructures et de la qualité de l’éducation, du manque de soins de santé universels, par le changement climatique aussi, tout cela contribue à la guerre et à l’insécurité. »En tant que vétérans nous voyons donc bien la relation entre les guerres sans fin à l’étranger, notre complexe militaro-industriel pléthorique, les inégalités qu’elles apportent aux pauvres et aux marginalisés partout dans le monde. Mais ce n’est pas suffisant que nous les vétérans, voyions et comprenions cette interconnexion. Si nous désirons abolir la guerre nous devons aider nos compatriotes à voir, ici chez nous, cette même relation. Nous devons comprendre que larguer toujours plus de bombes, tuer des civils innocents dans les pays musulmans, et que le recours aux solutions militaires, c’est voler aux enfants du monde leurs soins de santé, leur éducation et des emplois intéressants pour construire un avenir plus sûr dans la sécurité. Nous croyons que les gens voient aussi et comprennent cette connexion. Ils se lèveront avec nous contre la guerre. Nous pourrons alors travailler ensemble pour mettre en place les éléments de construction nécessaires pour bâtir un avenir durable et entièrement paisible.
" À cette fin, nous appelons nos membres, camarades anciens combattants, sympathisants, les communautés les plus larges (Ndt : la communauté nationale en fait ) à aller au delà des paroles en mettant fin aux conflits, et à la place, adopter et mettre en œuvre les pratiques qui bâtissent la paix, ici, et à l’étranger.

Texte traduit (de l’américain) par René Moreau

Note : Concernant la petite surprise annoncée plus haut, les paroles du refrain, en langue anglaise/Usa, sont :

“They call us all « Extremists » cause we’re out here in the street
How unpatriotic, Veterans For Peace
They say we gotta watch them like never before
Cause there’s nothing more dangerous than Veterans against war”
Ce qui donnerait en français quelque chose comme :
Ils nous appellent tous des extrémistes, parce que nous sommes dehors, ici dans la rue
Qu’est-ce qu’ils sont antipatriotiques, ces anciens combattants pour la paix !
Ils disent, nous les surveillons comme jamais auparavant.
Parce qu’il n’y a rien de plus dangereux que des anciens combattants contre la guerre !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.