Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Lettre au Président de la République Française

A propos d"une contradiction entre le discours et l’action…

Lettre au Président de la République Française

relative à son « hommage national aux combattants de 1914-1918 »

lundi 24 novembre 2008, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

A l’heure où des soldats français sont envoyés en Afghanistan, où onze d’entre eux ont récemment trouvé la mort, et où il est question de « renforcer notre présence » dans ce pays, le Président de la République fait parvenir à tous les anciens combattants le texte de son discours du 17 mars 2008, en hommage aux combattants de la guerre 1914-1918, où il parle des horreurs de la guerre et de la nécessaire compréhension entre les peuples. Terrible contradiction entre le discours et l’action !…

…. C’est pourquoi nous venons de faire parvenir cette lettre à Nicolas Sarkozy

ASSOCIATION DES
ANCIENS APPELES EN ALGERIE
CONTRE LA GUERRE
Président : Armand Vernhettes

Monsieur le Président de la République
Palais de l’Elysée
55 rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris

Taverny le 21 novembre 2008

Monsieur le Président

Vous avez décidé de nous envoyer, comme à tous les anciens combattants de France, le texte de votre Hommage National aux Combattants de 1914-1918.

Parlant de Lazare Ponticelli, vous écrivez : « nul n’entendra plus le vieux Poilu dire à ses petits-enfants : ne faites plus jamais la guerre ». Que n’entendez-vous vous-même cet appel, quand vous envoyez en Afghanistan de jeunes soldats faire la guerre ?

Vous dites encore que lui et tous les autres poilus nous ont appris « la détestation du nationalisme, qui est la haine des autres ». Vous ajoutez qu’ils nous disent « que la compréhension, le respect et la solidarité humaine sont les seuls remparts contre la barbarie ». Comme nous aimerions que la compréhension, le respect et la solidarité humaine soient au cœur, aujourd’hui, de notre République, et de l’action de nos gouvernants ! Et que ces mots là sortent de l’intention pour entrer dans les actes, à l’intérieur comme à l’extérieur de nos frontières !

En conclusion, vous affirmez : « nous ne les oublierons jamais ».
Sur ce point, nous sommes en accord total avec vous : eux, nous ne les oublierons jamais.

Veuillez croire, Monsieur le Président de la République, en nos sentiments républicains.

pour le Conseil d’Administration

Michel Berthelemy


Afin de compléter votre information vous pouvez lire le discours de Nicolas Sarkozy en téléchargeant ce document ICI.
Si vous voulez vous associer à notre démarche en envoyant cette lettre au Président de la République :
  • vous téléchargez la lettre type en piece jointe .doc ou .odt, vous la modifiez si besoin, par exemple en indiquant si vous êtes membre de l’AAAACG, avant de la sélectionner et de la copier.
  • vous cliquez ICI afin d’ ouvrir un courriel adressé à l’Elysee et à notre association (pour évaluer l’audience de cet envoi).`
  • vous inscrivez l’objet qui vous convient et collez votre lettre dans l’espace texte qui suit avant de l’envoyer.

Si vous préférez l’envoyer par courrier postal souvenez vous que le courrier au Président de la République est dispensé d’affranchissement.

Merci de votre soutien

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.