Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Les expositions à ne pas manquer

Les expositions à ne pas manquer

samedi 3 novembre 2012, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Mis à jour le 2/11

- D’octobre à décembre dans les bibliothèques de la ville de Paris
Regards sur l’Algérie expositions
- du 2 au 26 octobre à Paris La guerre d’Algérie vue par un appelé du Contingent
- jusqu’au 4 novembre exposition au Chateau de Tours
Images d’Algérie. Une affinité élective. Photographies de Pierre Bourdieu.
- du 9 octobre au 19 mai 2013 Paris, Exposition « Vie d’exil, des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie ». Cité nationale de l’histoire de l’immigration.
- 11 octobre - 10 novembre :Alger, 1959-1960 : architecture et patrimoine de la Casbah. Bibliothèque Rainer Maria Rilke 88 ter, Boulevard de Port-royal - Paris 5e.
- 23 octobre - 17 novembre : Demain, demain : Nanterre, bidonville de la Folie Médiathèque Hélène Berr 70, rue de PiCPuS - PariS 12e.
- du 2 octobre 2012 au 30 Novembre à Toulon
Algérie - Photographies de Marc Riboud Exposition au Théâtre de la liberté
-  du 24 octobre au 24 novembre Installation vidéo : un été à Alger à Toulon du mardi au samedi et jusqu’à 20h30 les soirs de spectacle.

Voir détails dans l’article


2 - 26 octobre .

La guerre d’algérie vue par un appelé du Contingent
Bibliothèque Valeyre 24, rue de Rochechouart - Paris 9e .
Présentation de photographies de Marc Garanger. En 1960, il fait son service militaire en Algérie. L’obligation de rejoindre un régime d’infanterie en kabylie pour effectuer son service militaire est dès lors vécue avec violence…Exposition présentée au 3e étage, en partenariat avec le Centre Valeyre et la Ligue de l’Enseignement.


11 octobre - 10 novembre

Alger, 1959-1960 : architecture et patrimoine de la Casbah

. Bibliothèque Rainer Maria Rilke 88 ter, Boulevard de Port-royal - Paris 5e.

Entre 1959 et 1960 deux appelés français, Alain Gedovius et Yves Robertet, tous deux au Service Cinéma des Armées, ont entrepris l’inventaire photographique de la Casbah d’Alger, totalisant 900 clichés…


23 octobre - 17 novembre.

Demain, demain : Nanterre, bidonville de la Folie

Médiathèque hélène Berr 70, rue de PiCPuS - PariS 12e.

Dans son roman-graphique Demain, demain : Nanterre, bidonville de La Folie, 1962-1966 (Actes Sud BD - Arte Éditions, 2012), Laurent Maffre suit pendant quatre ans les tribulations et le destin d’une famille algérienne, ses conditions de vie, ses espoirs et désillusions, jusqu’à son relogement…


du 2 octobre 2012 au 30 Novembre à Toulon

Algérie - Photographies de Marc Riboud

Exposition au Théâtre de la liberté

De 11h à 19h du mardi au samedi et jusqu’à 20h30 les soirs de spectacle - Hall du Théâtre - Entrée libre

Marc Riboud a photographié les moments décisifs de la fin du conflit et aussi la joie triomphante du jour de l’Indépendance (1960-1962). Ces images réapparaissent aujourd’hui avec une force et une émotion incontestables, alors que la « Guerre d’Algérie » – appelée « Guerre de libération nationale » en Algérie – demeure un sujet sensible dans les mémoires collectives. On retrouve dans cette exposition toutes les qualités de la photographie de Marc Riboud qui a su garder ses distances avec les événements et capter sans effets, avec le sens de la composition et la sensibilité qui le caractérisent, le quotidien d’un moment historique.


du 9 octobre 2012 au 19 mai 2013 à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration 293 avenue Daumesnil 75012 PARIS, Paris

Vies d’Exil, des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie

Cette exposition « Vies d’exils, des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie » propose une plongée inédite dans le quotidien des travailleurs algériens en France entre 1954 et 1962. Pendant cette période, l’immigration s’accélère , la population algérienne passant au cours de la période de 220 000 à 350 000 personnes, les familles rejoignent peu à peu leurs proches dans l’exil.

Entre conflits nationalistes et répression policière, le difficile quotidien n’entame cependant pas la volonté des immigrés de vivre en s’insérant dans la société de consommation qui se profile alors en métropole.

Cette exposition se propose d’aborder les diverses réalités de vie des migrants algériens à travers les questions de la vie sociale - travail, école, logement, loisirs… -, de l’accueil accordé à l’immigration algérienne, entre méfiance et rejet, et de la solidarité envers leur engagement politique et syndical. En effet, la France métropolitaine de l’époque vit successivement au rythme de la guerre d’Algérie, de la vie culturelle et intellectuelle, des événements d’octobre 1961 et enfin, de l’indépendance.

Une riche sélection d’objets, d’œuvres d’art, de documents et de photographies, issue de fonds d’archives, et de collections tant institutionnelles que privées illustrera ces différentes thématiques.


du 24 octobre au 24 novembre à Toulon

Installation vidéo : un été à Alger

du mardi au samedi et jusqu’à 20h30 les soirs de spectacle.

Salle Fanny Ardant

Un été à Alger a été imaginé par Aurélie Charon et Caroline Gillet qui ont demandé à quatre jeunes réalisateurs algériens, Amina Zoubir, Lamine Ammar-Khodja, Hassen Ferhani et Yanis Koussim de porter semaine après semaine un regard documentaire sur leur ville, le temps d’un été, celui des cinquante ans de l’indépendance de leur pays.


6 - 17 novembre à Paris Femmes de Kabylie d’ahmed Kahil

médiathèque edmond Rostand 11, rue nicolaS Chuquet - PariS 17e

Présentation des photographies d’Ahmed Kahil : portraits de femmes kabyles, touchants de réalisme et pétris de tendresse, et photo- graphies de villages, de maisons ou de pay- sages. Le photographe fait partager l’intimité de ces maisons qui sont aujourd’hui en voie de disparition, tout comme les gestes millé- naires qu’accomplissaient ces « femmes de kabylie ».
VErNiSSAGE LE SAMEDi 10 NOVEMBrE - 17 H

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.