Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Les expositions à ne pas manquer

Les expositions à ne pas manquer

mardi 22 janvier 2013, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Mis à jour le 22/01

- du 9 octobre au 19 mai 2013 Paris, Exposition « Vie d’exil, des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie ». Cité nationale de l’histoire de l’immigration.

Voir détails dans l’article


du 9 octobre 2012 au 19 mai 2013 à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration 293 avenue Daumesnil 75012 PARIS, Paris

Vies d’Exil, des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie

Cette exposition « Vies d’exils, des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie » propose une plongée inédite dans le quotidien des travailleurs algériens en France entre 1954 et 1962. Pendant cette période, l’immigration s’accélère , la population algérienne passant au cours de la période de 220 000 à 350 000 personnes, les familles rejoignent peu à peu leurs proches dans l’exil.

Entre conflits nationalistes et répression policière, le difficile quotidien n’entame cependant pas la volonté des immigrés de vivre en s’insérant dans la société de consommation qui se profile alors en métropole.

Cette exposition se propose d’aborder les diverses réalités de vie des migrants algériens à travers les questions de la vie sociale - travail, école, logement, loisirs… -, de l’accueil accordé à l’immigration algérienne, entre méfiance et rejet, et de la solidarité envers leur engagement politique et syndical. En effet, la France métropolitaine de l’époque vit successivement au rythme de la guerre d’Algérie, de la vie culturelle et intellectuelle, des événements d’octobre 1961 et enfin, de l’indépendance.

Une riche sélection d’objets, d’œuvres d’art, de documents et de photographies, issue de fonds d’archives, et de collections tant institutionnelles que privées illustrera ces différentes thématiques.



Un rappel historique indispensable
Les ÉDITIONS DE MINUIT, dont l’histoire est attachée aux évènements présentées dans l’exposition des Cordeliers, offre aux visiteurs un petit ouvrage d’Anne Simonin : « Le droit de désobéissance. Les Éditions de Minuit en guerre d’Algérie » qui rappelle le courage de cette maison d’édition. Elle publia 23 titres relatifs à la guerre d’Algérie entre le 27 juin 1957 et le 25 janvier 1962 et subit 10 saisies.
Plusieurs livres toujours disponibles sont signalé dans l’ouvrage d’Anne Simonin.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.