Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > La leçon tunisienne

La leçon tunisienne

vendredi 28 janvier 2011, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Les événements de Tunisie l’Algérie et nous. Il nous tarde d’exprimer nos sentiments et notre ressenti par rapport à ce que vivent les peuples algériens et tunisiens. Un exemple pour beaucoup !

Qui l’eut cru que ce petit pays du Maghreb puisse un jour faire figure de modèle de sagesse et de détermination dans la conquête de sa dignité et de sa liberté ?
Qui eut pensé que « seul » sous le regard désinvolte, voire réprobateur, de l’ancienne puissance coloniale, il affronterait victorieusement le régime oppresseur, mettant en fuite le dictateur ? Belle victoire ! Mais à quel prix ? et de combien de morts ?

Nous sommes admiratifs devant ce peuple ami. Désolés face à l’attitude de notre gouvernement. Nous attendions un autre comportement de sa part. Nous avons déçu les Tunisiens qui avaient besoin du soutien de la France.

Ces évènements concernent fortement notre association très soucieuse de la défense des droits de l’homme et de l’émancipation des peuples.
Elle est d’autant plus concernée que l’Algérie toute proche souffre des mêmes maux que la Tunisie. Que cette Algérie qui nous est si chère, observe, tente de manifester mais est soumise à une répression brutale.Il nous suffit de lire la presse algérienne pour comprendre le désarroi de ce peuple dont l’opposition ne peut véritablement s’exprimer, est interdite de manifestation et réduite au silence.

Ce pays attend beaucoup de nous et les contacts que nous avons là- bas nous en ont convaincus si besoin était. Nous y avons gardé beaucoup d’amis que nous ne pouvons décevoir.

Nous restons donc attentifs à ce qui se passe en Algérie, prêts à manifester notre soutien à ses luttes, à agir auprès de notre gouvernement pour que l’attitude qui a été la sienne récemment ne se reproduise plus. Attentifs également à ce que nos amis ne subissent pas à nouveau l’oppression des islamistes comme ils l’on connu il y a quelques années. Nous savons que le régime actuel ne peut que favoriser leur retour si des solutions rapides ne sont pas apportées aux problèmes du pays.

Le cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie sera célébré l’an prochain. Nous souhaiterions que ce pays qui nous est si proche puisse profiter de la belle leçon tunisienne pour accéder aux conditions de vie auxquelles il aspire.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.