Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > L’extrême droite malade de son passé colonial

L’extrême droite malade de son passé colonial

samedi 21 février 2015, par Alain Desjardin

Version imprimable de cet article Version imprimable

Communiqué de presse

L’inauguration de la rue du Commandant Denoix de Saint-Marc aura lieu le samedi 14 mars à 14h30 à Béziers. Telle est l’annonce faite par les services des relations publiques de Béziers.

Cette initiative du Maire de la ville, Robert Ménard (ancien responsable de Reporters sans Frontières !) a pour objet de rayer de la ville de Béziers l’actuelle rue du nom « rue du 19 mars 1962 », date symbolique de l’indépendance de l’Algérie.

Il est nécessaire de rappeler que le Commandant Hélie Denoix de Saint Marc s’est illustré par des actes racistes durant la guerre d’Indochine, à dirigé en Algérie le premier REP (Légionnaires parachutistes), a terminé sa carrière militaire avec son régiment en participant au putsch d’Alger en 1961. Cette trahison l’a condamné à 10 ans de réclusion criminelle et à son emprisonnement avec les putschistes de l’OAS.

Robert Ménard cherche-t-il le réveil violent des nostalgiques de l’Algérie Française, et la stigmatisation des Français musulmans ?

La guerre d’Algérie de 1954 à 1962, c’est au minimum 400 000 morts du côté algérien, et 30 000 victimes du côté français. Malgré une histoire commune tourmentée, marquée par la colonisation, la guerre, la torture, les relations de l’Algérie avec la France restent denses, multiples et riches. Des centaines de milliers d’Algériens vivent dans l’hexagone, des centaines de milliers de Français sont originaires de cette terre algérienne, la plupart désirent vivre en paix.

Pour l’extrême droite, la guerre d’Algérie marquant la fin de l’empire colonial, n’est jamais finie. Toujours rejouée, elle se donne une suite à travers le combat contre l’Islam présenté dans une version intégriste et seulement.

Avec d’autres associations la 4acg, sans violence, manifestera le 14 mars à Béziers rue du 19 mars 1962.

Alain Desjardin
Président de la 4acg

19 février 2015

Lundi 2 mars, au Café La Perle de Millau, à 11h : conférence de presse de la 4acg sur cet événement
Un collectif d’association propose une pétition à signer

L’extrême droite malade de son passé colonial

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.