Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Témoignages et documents (bibliographie, filmographie…) > Documents audiovisuels > Films de René Vautier

Films de René Vautier

mercredi 16 avril 2008, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

En 2009 René Vautier raconte quelques souvenirs ICI

Interview par la Télé libre en 2007

Filmographie

Combat contre le capitalisme :
- Un homme est mort (1950)
- Anneaux d’or 1956 - 0urs d’argent au festival de Berlin-Ouest) - Classe de lutte1969) - - Transmission (1973) - Quand tu disais Valéry (1975)

Contre le colonialisme et la guerre d’Algérie :
- Afrique 50. Interview de René Vautier longtemps « pourchassé » et interdit. Disponible à la Cinémathèque de Bretagne.(avec "Le petit homme blanc à la caméra rouge de…..)
- Une nation, l’Algérie(1954) - L’Algérie en flammes (1958)
- Un peuple en marche(1963)
- Avoir 20 ans dans les Aurès(1971)Film longtemps interdit. Prix de la critique internationale CANNES 1972. En réédition

Contre le racisme en France :
- Les trois cousins (1970 ) Meilleur film pour les Droits de l’ Homme) - Les ajoncs (1971)
- Le remords (1974) - Vous avez dit français ? (1986)

L’apartheid en Afrique du Sud :
- Le glas (1964) - Frontline (1976)

Combat en faveur des femmes :
- Quand les femmes ont pris la colère (1977)

Contre la pollution :
- Marée noire, colère rouge (1978) Meilleur film document mondial au festival de Rotterdam)
- Mission pacifique (1988) - Hirochirac (1995)

L’extrême droite française :
- À propos de … l’autre détail (1985) - Chateaubriand, mémoire vivante (1985)

Combat pour la Bretagne :
- Mourir pour des images (1971) - La folle de Toujane (1974)
- Le Poisson commande (1976 - Oscar du meilleur film sur la mer)
- Vacances en Giscardie (1980).

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.