Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Évènements de décembre

Évènements de décembre

samedi 8 décembre 2012, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Mis à jour le 08/12

- France-Algérie : le temps du dialogue 1 film, 1 voyage et un livre présentés par l’APCV le samedi 1er Décembre à Saint Denis
-  Maghreb des films à Paris du 1er au 4 decembre.
- Conférence-débat avec deux anciens membres du FLN :
samedi 8 décembreà Paris
- VIVA l’Algérie à Paris à l’institut des cultures d’islam à Paris durant tout le mois de décembre.
- Poursuite du programme dans les bibliothèques de la ville de Paris.
- 

Fête de la reconnaissance du 17 octobre 1961 et de la fraternité.
le Mardi 18 décembre à Paris au Cabaret sauvage

Plus de détails dans l’article


samedi 1er Décembre à Saint Denis

France-Algérie : le temps du dialogue

L’année 2012-2013 est une année particulière consacrée au cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie placée sous le signe de la RECONCILIATION entre les deux peuples français et algérien.

1 Avant-première Ciné-débat autour du film documentaire, 26 mn

« RECONNAISSANCE, REPENTANCE, RECONCILIATION, PARLONS-EN ! »

co-produit par l’APCV et la Cathode,
En présence du réalisateur Sami Tigharghar

2 Présentation du Voyage-circuit-Réveillon-RECONCILIATION

Historique, inoubliable, amical,…Alger, Ghardaïa, Timimoun, Taghit,
Beni-Abbés,Oran du 22 décembre 2012 au 4 janvier 2013.

3 Présentation du livre « Militant de l’indépendance algérienne » en présence de l’auteur Militant pionnier Mohamed Méchati depuis 1940

Par Nils Andersson, militant anti-colonial

Salle du Conseil municipal, Hôtel de ville,
Place Jean-Jaurès 93200 Saint-Denis
Métro Saint-Denis Basilique (ligne 13), Bus 153, 253, 239, Tram : Saint-Denis-Basilique Entrée libre sur inscription.
Réservation conseillée : apcv.voyages @ gmail.com
Infos : 09 53 74 36 82 www.apcv.org


Le Maghreb des films

Aux 3 Luxembourg

à Paris

Samedi 1er décembre

- 14h30 Douleur muette de Azzedine Meddour – 37’ – Algérie – 1998 - documentaire (Algérie du rêve à la réalité - 1980/2012)
Boudiaf, un espoir assassiné de Noël Zuric et Malek.Bensmail – 58’ - Algérie/France - 1999 - documentaire (Algérie du rêve à la réalité - 1980/2012)
- 16h30 Rachida de Yamina Bachir-Chouikh – 100’ – Algérie – 2002 - fiction (Algérie du rêve à la réalité - 1980/2012)
- 18h30 Le Manifeste des ânes de Lamine Ammar Khodja - France/ Algérie – 6’ – 2010 – Ciné tract signé. (Cinéma algérien un souffle nouveau)
Le Repenti de Merzac Allouache - 87’ - Algérie/France - 2012 - fiction (Inédits courts et longs)
- 20h30 Uzzu de Sonia Ahnou -22’ - Algérie/France - 2011 - documentaire (Inédits courts et longs)
Normal ! de Merzak Allouache –111’ – Algérie – 2011 - fiction (Algérie du rêve à la réalité - 1980/2012)
La séance sera suivie d’un débat.

Dimanche 2 décembre

- 14h30 A quoi rêvent les Fennecs de Sarah Tikanouine - 48’ - Algérrie - documentaire (Inédits courts et longs)
111 rue de la poste de Sarra Abidi - Tunisie/Belgique) - documentaire (Inédits courts et longs)
- 16h30 Dis-moi Mohamed de Ayoub Layoussifi et Jéro Yun - 28’ - Algérie/France – documentaire (Algérie du rêve à la réalité - 1980/2012)
Slimane Azem, une légende de l’exil de Rachid Merabet - 52’ – Algérie – 2011 - documentaire (Algérie du rêve à la réalité - 1980/2012)
- 18h15 Banc public De Djamel Allam - Algérie - 25’ – 2012 – CM (Inédits courts et longs)
Algérie, la vie toujours de Djamila Sahraoui – 51’ - Algérie - 1999 - documentaire (Algérie du rêve à la réalité - 1980/2012)
- 20h Octobre, automne à Alger de Malik Lakhdar Hamina – 93’ – 1992/93 – Algérie - fiction (Algérie du rêve à la réalité - 1980/2012)
La séance sera suivie d’un débat.

Lundi 3 décembre

- 15h Algérie 1988-2000, autopsie d’une tragédie de Malik Aït-Aoudia et Séverine Labat – 150’ - Algérie/France - 2003 - documentaire (Algérie du rêve à la réalité - 1980/2012)
- 18h Chez Salah, ouvert même pendant les travaux de Nadia Bouferkas - 52’ - documentaire (Inédits courts et longs)
Li Fet Met, le passé est mort de Nadia Bouferkas et Mehmet Arikan - 72’ - France - 2007 - documentaire (Inédits courts et longs)
- 20h La Langue de Zahra de Fatima Sissani - 93’ - Algérie - 2011 - documentaire (Inédits courts et longs)

Mardi 4 décembre

- 14h30 Les Murmures des cimes de Cherki Ameur – 25’ – Maroc (Amazigh)- 2011 - documentaire (Inédits courts et longs)
Pour une nouvelle Séville de Kathy Wazana - Maroc/Canada – 70’ – 2011 – Documentaire (Inédits courts et longs)
- 16h30 Images, passions, histoires de Ahmed Zir – 11’ – Algérie - 2010 - fiction (Cinéma algérien un nouveau souffle)
’56 Sud de Lamine Ammar Khodja - 17’ - France/Algérie - 2010 - documentaire (Cinéma algérien un nouveau souffle)
Joue à l’ombre de Mohamed Lakhdar Tati - 52’ - France/Algérie - 2007 - documentaire (Cinéma algérien un nouveau souffle)
- 18h15 Solo de Ahmed Zir - 5’ – Algérie- fiction (Cinéma algérien un nouveau souffle)
Alger moins que zéro de Lamine Ammar Khodja - France/ Algérie - 2011 - documentaire (Cinéma algérien un nouveau souffle) Bir d’eau de Djamil Beloucif - 77’ - Algérie - 2011 - documentaire (Cinéma algérien un nouveau souffle)
- 20h15 Comment recadrer un hors la loi ? de Lamine Ammar Khodja – 16’ – Algérie - 2010 – fiction (Cinéma algérien un nouveau souffle)
Djoûû de Djami Belazi - 25’ – Algérie – 2010 - documentaire (Cinéma algérien un nouveau souffle)
Dans le silence, je sens rouler la terre de Mohamed Lakhdar Tati - 52’ - France/Algérie - 2010 - documentaire (Cinéma algérien un nouveau souffle)
La séance sera suivie d’un débat.


samedi 8 décembre à Paris

Conférence-débat avec deux anciens membres du FLN :

Mohamed Mechati et Mohand Zeggagh dit Tahar, dit Rachid.

à 17h30, salle Louise Michel, (« Au temps des cerises »),
42 ter rue des Cascades 75020 Paris (métro Pyrénées)

Mohamed Mechati est l’un des cinq derniers membres encore en vie du comité des 22, qui ont pris la décision historique de déclencher l’insurrection du 1er novembre 1954. Il fut aussi l’un des premiers dirigeants de l’organisation du FLN en France à partir de 1955 jusqu’à son arrestation en Août 1956.

Mohand Zeggagh, adhérent à 16 ans au FLN en 1955, participa activement à l’action du FLN dans l’émigration, puis fut arrêté en Août 1957 et libéré 5 ans plus tard après les accords d’Evian.

Ils présenteront en présence de Nils Andersson (éditeur), militant solidaire du peuple algérien dans sa lutte pour l’indépendance leurs livres qui viennent de paraître :

Mohamed Mechati dans « Militant de l’indépendance algérienne » (éd. Tribord - Bruxelles"), livre ses « Mémoires 1921 - 2000 », un témoignage inédit sur le fonctionnement de l’organisation clandestine et la vie des militants. C’est un récit sur la phase préparatoire, militaire et politique de la guerre d’indépendance en Algérie et en France. Pour que les jeunes générations ne construisent pas l’histoire sur des légendes et des mystifications, il donne un ton contrasté de la naissance de la révolution qui éclaire mieux les espoirs et les difficultés de l’Algérie indépendante. « Toute action a un début et une fin, la fin n’est que la conséquence logique de son début en bien ou en mal ».

Zeggagh Mohand, dit Tahar, dit Rachid vient de publier « Prisonniers politiques FLN en France pendant la guerre d’Algérie 1954-1962 : La prison, un champ de bataille » (éd. PubliSud) Rachid Zeggagh engagé en France dans la lutte pour l’indépendance fut emprisonné cinq ans à Fresnes puis à Loos-les-Lilles. Il témoigne du combat poursuivi du fond des prisons par des milliers de prisonniers FLN pour leur dignité, pour le droit à l’information et pour la reconnaissance du régime politique, à travers plusieurs grèves de la faim. Il rend hommage aux collectifs d’avocats qui les ont soutenus devant les tribunaux militaires. Les prisons deviennent des champs de bataille contre le colonialisme. Ce livre est une contribution passionnante et rare. Il apporte un éclairage authentique et nouveau sur cette période de l’histoire pour mieux comprendre certains défis du présent.
Ces deux parcours de militants permettront d’exprimer un regard croisé et un échange d’expériences entre deux générations de combattants de la guerre d’indépendance algérienne.


VIVA l’Algérie à Paris

à l’institut des cultures d’islam à Paris ( 19-23 rue Léon Paris 18

Spectacle vivant

samedi 1er décembre à 15 H

Spectacle jeune public de Kheirredine Lardjam

Twam (Jumeaux)
Salima et Salim sont jumeaux, faux jumeaux puisqu’elle est fille et lui, garçon. Ils sont nés d’une même mère, le même jour. Dans ce petit village d’Afrique du nord, les jumeaux, c’est sacré. Ils ne doivent (…)

Musique
jeudi 6 décembre à 20 H 30

Goodbye Schlöndorff
Entrée libre dans la limite des places disponibles Création de Wael Koudaih Correspondances sonores d’une guerre falsifiée En écho aux drames que l’Algérie a vécu, ce rendez-vous tisse un lien méditerranéen avec (…)

Cinéma

jeudi 20 décembre à 19 H

Algérie, histoires à ne pas dire
4 volets : Oran-Kheireddine Lardjam Avec Algérie, histoires à ne pas dire, Jean-Pierre Lledo, dans le débat très actuel et l’ardente nécessité de trouver des voies d’élaboration d’une mémoire commune entre la (…)

Vendredi 21 décembre
dès 15h00 : projections en continu
20h : projection et débat
Fuir, mais pour aller où ?
Entrée libre dans le cadre du Jour le Plus Court Fuir, mais pour aller où ? C’est le thème de cette journée spéciale court-métrage algérien proposée dans le cadre du projet multimédia Art/Exutoire. Le poids des (…)


- 

jusqu’ à mi-décembre dans les bibliothèques de la ville de Paris
Rencontres-débats, expositions, concerts spectacles, projections débats,
contes et lectures.

Regards sur l’Algérie

DANS LE CADRE DE LA COMMÉMORATION DU 50ÈME ANNIVERSAIRE DE L’INDÉPENDANCE DE L’ALGÉRIE, PRÈS DE QUARANTE BIBLIOTHÈQUES DE LA VILLE DE PARIS ABORDENT SOUS LA FORME DE RENCONTRES ET DE DÉBATS, L’HISTOIRE DE L’ALGÉRIE, LA TRANSMISSION DE LA MÉMOIRE, MAIS AUSSI L’ALGÉRIE CONTEMPORAINE, LES RELATIONS FRANCO-ALGÉRIENNES, ET L’ÉCRITURE.
AVEC L’AIDE D’HISTORIENS, D’ACTEURS ENGAGÉS DANS LA GUERRE D’ALGÉRIE, ET D’ÉCRIVAINS, IL S’AGIT DE TENTER DE COMPRENDRE ET DÉCODER CETTE HISTOIRE. IL N’Y A PAS« UNE » MAIS« DES » GUERRES D’ALGÉRIE : UN APPELÉ, UN OFFICIER, UN HARKI, UN MILITANT DU FLN, UN JUIF D’ALGÉRIE, UN PIED NOIR RAPATRIÉ, CHACUN RACONTE UNE HISTOIRE DIFFÉRENTE. IL IMPORTE DONC DE CROISER LES REGARDS, TENTER DE LEVER LES IDÉES REÇUES ET LAISSER PLACE AU TEMPS DE L’HISTOIRE. LA CRÉATION CONTEMPORAINE ALGÉRIENNE EST ÉGALEMENT MISE À L’HONNEUR AVEC L’ACCUEIL DE SPECTACLES, DE CONTES, ET LA PROJECTION DE FILMS DOCUMENTAIRES DESTINÉS À TOUS LES PUBLICS.

Rencontres-débats

Vendredi 7 décembre

musique algérienne19 h BiBliothèque CouronneS 20, rue deS CouronneS - PariS 20e
Conférence de Naïma Yahi. Cette rencontre évoque la place de la chanson algérienne de l’exil durant la guerre d’Algérie. Naïma Yahi
revient sur les origines d’une vie musicale algérienne en métropole, sur les chansons et le rôle des artistes durant le conflit, marquant ainsi la mémoire culturelle des deux rives.
Historienne, directrice de l’association Pangée Network, Naïma Yahi est auteur d’une thèse sur l’histoire culturelle des artistes algériens en France. Elle fut la commissaire de l’exposition Générations, un siècle d’histoire culturelle des Maghrébins en France à la Cité nationale de l’Histoire de l’immigration en 2010.

Samedi 15 décembre

Meurtres pour mémoire : la guerre d’algérie dans le roman noir 15 h Bibliothèque des littératures Policières (BiliPo) 48 / 50, rue du Cardinal Lemoine Paris 5e.
« Comment faire passer des choses du réel à l’état de fiction sans que cela se résume à un travail sociologique, historique, journalistique ? » D. DAENINCKX, in Mouvements (mai-août 2001). Cette question essentielle en littérature est le fil conducteur de cette rencontre, dans le cadre particulier de l’évocation de la guerre, 50 ans après le cessez-le-feu. Alors, pourquoi écrit-on sur la guerre d’Algérie ? Comment un historien, un auteur, répondent-ils à cette question ? Qu’est-ce qui, aujourd’hui, et cinquante ans après, intéresse tant historiens et auteurs de romans noirs ? Histoire
et guerre s’accordent-ils au romanesque noir ?
Rencontre animée par Emmanuel Laurentin, journaliste et producteur à France Culture, avec Benoît Falaize, historien ; Didier Daeninckx, Barouk Salamé, François Muratet et Francis Zamponi, auteurs de polars sur la guerre d’Algérie ; Dominique Manotti, historienne et auteure ; Anissa Belhadjin, enseignante-chercheur à l’Université de Cergy-Pontoise (IUFM).

concerts-spectacles

Samedi 15 décembre

La voix des racines

15 h Bibliothèque Benjamin Rabier 141, avenue de Flandre - Paris 19e
Concert du groupe Tighri Uzar. Ce trio de femmes algériennes interprète des chants kabyles traditionnels a cappella, parfois accompagnés de percussion ou de guitare sèche. Perpétuer ces chants permet de sauvegarder le patrimoine kabyle ancien qui a accompagné les kabyles dans leur vie quotidienne depuis des décennies.

Projection-débats

Jeudi 6 décembre

Algérie, nouvelle génération : Comment inventer les 50 prochaines années ? 19 h médiathèque Marguerite Yourcenar 41, rue d’alleray - PariS 15e
Qui sont les petits-enfants de l’Indépendance algérienne ? Quelle énergie anime cette jeunesse ? En quoi croit-elle ? Quels sont ses inquiétudes et ses plus grands espoirs ? Débat en compagnie des documentaristes radio Caroline Gillet et Aurélie Charon pour découvrir leur travail auprès des jeunes d’Alger. Ne s’enfermant pas dans une seule forme, elles donnent à voir, à entendre et à lire le nouvel Alger. Dans la revue XXI, elles témoi- gnent de leurs rencontres avec les « Envoyés Spéciaux Algériens », réseau de jeunes reporters qui diffusent une information libre et citoyenne sur un site communautaire.

Contes-Lectures d’Orient et du Maghreb

Pour les enfants

Samedi 8 Décembre

15 H ATELiER D’ÉCRITURE ARABE ET HÉBRAïQUE
AVEC L’ASSOCiATiON FATMA & CO

A partir de 7 ans. Bibliothèque Benjamin Rabier 141 Avenue de Flandre 19e

15 H 30 IL ÉTAiT UNE FOiS, KANE YA MA KANE
PAR HALiMA HABDANE

A partir de 6 ans Bibliothèque Mouffetard 74/76 Rue Mouffetard 5e

samedi 15 décembre

10 H 30 ET 11 H 30 CHANSON ET COMPTINES DU MAGHREB
PAR CHANTAL GROSLÉZiAT

TOUT-PETITS - 1/4 ANS
BIBLIOTHÈQUE HERGÉ 2/4, RUE DU DÉPARTEMENT - 19e


Mardi 18 décembre à Paris au Cabaret sauvage

Fête de la reconnaissance du 17 octobre 1961 et de la fraternité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.