Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Encore une triste illustration de la politique de notre « identitaire (...)

Encore une triste illustration de la politique de notre « identitaire national »Un ami dans la peine…

Il voulait revoir sa fille une dernière fois : visa refusé

vendredi 19 décembre 2008, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Nous venons d’apprendre le décès de la fille de notre ami Djoudi Attoumi

Celui ci à participé à la guerre d’indépendance au sein de l’ALN et en à été un responsable de haut rang. A la fin de cette tragédie , il a repris ses études et à fait carrière comme directeur d’hôpital en Algérie. Aujourd’hui retraité et grand ami de notre association, il milite pour la paix et la réconciliation franco-algérienne. Il nous dit combien il déteste la guerre, lui qui l’a vécu presque sept ans ;

Il a écrit trois livres sur la guerre d’Algérie dont le dernier « Les Appelés du contingeant, Soldats malgré eux ». En mai 2008 il a participé a une rencontre entre anciens appelés et combattant algérien devant les élèves du lycée Jean Monet à Montpellier, intitulée « Regards croisés sur la guerre d’Algérie »

Sa fille agée de ving ans était hospitalisée à Marseille. Malheureusement son père n’a pas pu accompagner ses derniers instants ; la France ne lui ayant pas accordé de visa pour cela.
Nous redisons à Djoudi et à sa famille combien notre association prend part à son immense peine.

A l’heure ou nos gouvernants prônent une coopération renforcée entre l’Europe et les pays de la Méditerranée, la France accorde de moins en moins de visas !

Et elle va jusqu’à le refuser à un algérien qui veut dire adieu à sa fille et qui, lors de ses précédents voyages, est toujours retourné dans son pays de son plein gré

Une contradiction de plus entre le discours et la réalité !!!

Une décision indigne du « pays des droits de l’homme » !

Les lettres de Jeanne Moreau à Brice Hortefeux sont toujours malheureusement d’actualité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.