Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Projets que nous finançons > En Palestine, petit projet est devenu grand…

En Palestine, petit projet est devenu grand…

vendredi 1er mai 2015, par Anne Doussin , Geneviève Coudrais

Version imprimable de cet article Version imprimable

C’est un projet qui a bien grandi, s’est développé, se diversifie et surtout permet aux palestiniens de vivre sur leurs terres et de résister. Et s’ils n’ont plus besoin du soutien de la 4acg, nous sommes heureux d’avoir de leurs nouvelles et de les partager avec vous

Un petit rappel : le projet de plantation de palmiers dattiers dans la Vallée du Jourdain, en Palestine occupée, a été conçu à la suite d’une mission de l’AFPS en 2008 et 2009. Il a eu pour objet de soutenir des paysans palestiniens de la Vallée du Jourdain que la politique israélienne cherche à faire partir par tous les moyens. L’action vise à leur procurer un complément de revenu régulier par la plantation de palmiers-dattiers, leur exploitation et l’équipement en moyens de conservation des fruits, pour leur permettre de résister à leur départ voulu.

Une phase pilote a été mise en place en 2010, impliquant 15 fermiers, par la plantation de 225 palmiers et l’installation d’une chambre froide financée par les 4ACG, les anciens réfractaires contre la guerre d’Algérie et les dons des militants (une campagne de parrainage de palmiers !)

Sa réussite a débouché sur un programme 2012-2014 plus ambitieux : plantation de 1365 dattiers et installation de six chambres froides sur une période de 3 ans, s’achevant au premier trimestre 2015 et donc pratiquement terminé (pour plus de détails, voir la lettre d’information n° 8 jointe). Le budget, d’un montant de 250 000 euros, est assumé maintenant principalement par des donateurs institutionnels, ce qui a amené les correspondants de ce projet à ne plus demander la contribution de la 4ACG. Celle-ci a contribué à ce projet jusqu’en 2013 pour un montant total de 29000 euros et, surtout, a donné au départ le coup de pouce décisif !

Ces réalisations ont eu un effet d’entraînement sur les fermiers qui, en stockant leurs dattes dans les chambres froides, se sont posé la question du traitement des dattes et du conditionnement qui demandent un investissement modeste et de la commercialisation.

Un programme 2016/2018 est maintenant en cours d’élaboration : les grandes lignes sont déjà envisagées : plantations de palmiers, implantation de chambres froides et installations de lignes de production pour le traitement et le conditionnement des dattes. Le lieu géographique reste la Vallée du Jourdain, en zone C (1)

Nous vous en tiendrons fidèlement informés. Et pour plus de détails, vous pouvez consulter leur lettre d’information.

(1) La zone C est sous contrôle total d’Israël pour la sécurité et l’administration. La zone C représente la plus grande portion des terres de la Cisjordanie (62%). Et c’est la seule zone possédant une continuité territoriale en Cisjordanie, encerclant et divisant les zones A et B. De plus, la zone C constitue la plus grande part des terres fertiles et de ressources de Cisjordanie. Elle contient également l’intégralité des routes menant aux colonies israéliennes, les zones tampons (près des colonies, du Mur, des routes, des zones stratégiques et d’Israël) et quasiment toute la Vallée du Jourdain, de Jérusalem-Est et du désert. Toutes les frontières sont situées en Zone C, où les Israéliens bénéficient toujours du contrôle total.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.