Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Du 2 au 11 septembre 2013, un voyage dans l’Est Algérien formidable

Du 2 au 11 septembre 2013, un voyage dans l’Est Algérien formidable

dimanche 10 novembre 2013, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Nous étions 22 à partir sur « la terre d’Algérie » ! Il ne s’agissait pas d’un voyage touristique, mais d’une volonté de réconciliation avec le Peuple Algérien qui avait lutté pour la libération de son pays. Ce fut une rencontre de dix jours très riche. De plus, tout au long du voyage, la parfaite union du groupe, sa disponibilité, son ouverture et sa capacité d’écoute, nous ont tous comblés et ont montré une 4ACG fraternelle.

Il nous faut témoigner de notre émotion nous, anciens appelés qui re-découvrions les lieux de ce triste séjour de guerre. Le souvenir des meurtrissures de notre jeunesse, contrainte de combattre ce pays en lutte pour leur liberté. Or aujourd’hui, nous voici face à ces femmes et ces hommes libres ; nous voici fascinés par la chaleur de leur accueil, de sa spontanéité, de son absence totale de rancœur. En effet nous avons constaté :

- Une volonté de moderniser et de construire une Algérie nouvelle en conservant son âme, sa dignité et son identité.
- Le courage, la détermination et l’intelligence des femmes, pour peu qu’on leur accorde confiance et responsabilités.
- La grandeur de ce peuple qui nous accueille sans haine et avec un sens de l’hospitalité qui nous a touché et rempli de joie !

Les projets visités (micro crédit aux femmes de Kabylie – centre de jeunes de Bab El Oued entre autres) ont prouvé que nos actions de financements répondent à nos objectifs ; ils permettent, dans un contexte social et politique difficile, l’essor d’associations algériennes courageuses et nécessaires.

Mais comment ne pas se poser de questions à la vue de cette urbanisation effrénée et anarchique, des innombrables chantiers dont bon nombre paraissent à l’arrêt pour des raisons qui nous échappent ! Comment ne pas être frappés par le contraste violent entre les réalisations d’état monumentales et somptueuses, et la pauvreté de certains quartiers, le chômage endémique des jeunes, la dégradation de l’environnement, l’inquiétante économie de la Kabylie qui ne survie qu’à la remorque de ses migrants ?

Une des questions essentielle est la réconciliation. Cela implique que nous poursuivions nos actions pour la reconnaissance et la condamnation de la torture et de toutes les outrances commises au nom de la France, avant et pendant la guerre. Cela implique de cultiver nos relations associatives et interpersonnelles, pour avancer dans la direction du rapprochement et de la fraternisation auxquels nos deux pays aspirent. Quelles initiatives prendre ? Pour la 4ACG, les projets sont vraiment importants : ils permettent d’ancrer profondément des liens, ils contribuent à faire reculer le racisme et espérons le, de faire renaître l’espoir !

Le groupe de septembre !

Emmanuel AUDRAIN
Michel OLLIVIER
Danièle CHAMPEAUX
Victor PERSONNAZ
Michel DELSAUX
Fernand PONCET
Bernard et Denise GERLAND
Jacques PRADEL
Stanislas HUTIN
Michelle PRADEL BALLANGER
Gérard et Monique LECHANTRE
Daniel PRIOU
Gérard MARTIN
Jacques et Joëlle SCHWEIZER
Marie-Louise et Pierre MARTIN
Rémi SERRES
Albert NALLET
Malika TAIZAIRT

Sont venues nous rejoindre
Simone de BOLLARDIERE, Valérie PAULET (petite fille de Simone) et Sophie AUDRAIN

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.