Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Projets que nous finançons > Archives des projets que nous finançons > Projets 2013 > Des nouvelles de Boudib, au Maroc

Des nouvelles de Boudib, au Maroc

dimanche 8 décembre 2013, par Michel Berthelemy , Gérard Kihn

Version imprimable de cet article Version imprimable

Lors de sa dernière assemblée générale, en avril 2013, la 4acg a décidé de soutenir, pour un montant de 6000 euros, un nouveau projet au Maroc : la création d’une coopérative pour la fabrication de couches lavables. Gérard Kihn, notre correspondant 4acg pour ce projet, nous en donne ici quelques nouvelles.

L’association porteuse du projet, le Secours Populaire Français de Perpignan, a dû dès le départ engager une action de sensibilisation auprès des populations. Il a en effet fallu démontrer l’intérêt économique et écologique d’une telle action face aux grands distributeurs de couches jetables, qui pénètrent un marché extrêmement rentable pour eux. En usant des moyens classiques, en l’occurrence la distribution d’échantillons gratuits dans le secteur de Boudib.
Afin de sensibiliser la population et les autorités locales, une opération de ramassage des couches jetables répandues dans le désert a été organisée, suivie de la présentation de tous les avantages présentés par les couches lavables.

Un projet en développement

Pour commencer, un lot de 50 kits de couches lavables a été commandé à un fournisseur de Casablanca. Un kit a été fourni pour chaque nouveau bébé, moyennant une participation financière adaptée aux possibilités des familles.
D’ores et déjà, un lave-linge est à la disposition des mamans.
Pour aller plus loin, des devis ont été demandés pour la construction d’un atelier de fabrication, ainsi que pour la formation de deux couturières. A terme, un partenariat pourrait être envisagé avec le fournisseur actuel.

Quant à la salle multimedia, elle a pu être équipée de deux ordinateurs, en attendant mieux… si les soutiens financiers se confirment.

Quelques mots sur Tazarine…

En 2012, la 4acg avait aidé à l’achat de vélos au bénéfice des étudiantes du Centre de santé de Tazarine. Les vélos utilisés par les étudiantes ayant réussi le bac ont donc été transmis à de nouveaux collégiens.

Un grand merci à la 4acg

La responsable SPF du projet, Madame Torralba, a organisé une réunion avec plusieurs dirigeants associatifs de la région. A cette occasion, elle leur a exposé l’action et les objectifs de la 4acg. Les responsables du Centre de santé, ceux de l’association des parents d’élèves d’Aït Sidi Ali, et enfin les animateurs du centre de Boudib, ont été unanimes pour remercier tous les membres de la 4acg, et leur dire combien ils apprécient l’engagement qui est le leur.

Gérard Kihn

Michel Berthelemy

Messages

  • Je voudrais savoir, très concrètement, quelle est la participation des utilisateurs à ce projet : si ce sont majoritairement des femmes (les mères) sont-elles majoritairement représentées dans son élaboration ?

  • Réponse au message n° 2 :

    Nous avons organisé plusieurs missions médicales à Boudib en 2010.2011.2012.2013.
    Nous avons pu constater les dégâts sanitaires causés par les couches jetables qui ne sont pas changées souvent car elles représentent un coût non négligeable pour les budgets familiaux très faibles. D’autre part les couches jetables ne sont pas de bonne qualité et ne sont pas étanches.
    Nous avons travaillé avec les accoucheuses traditionnelles sur ce sujet.
    Nous avons mis à disposition des couches lavables que nous avions apporté de France (où de plus en plus de jeunes femmes les utilisent dans un but écologique certain).
    Le retour a été positif mais nous n’avions pas fourni assez de couches lavables et les couches jetables ont continué à polluer les sols. Il faut savoir qu’une couche jetable met environ 500 ans avant de se détruire.
    Nous avons donc décidé d’augmenter la fourniture de couches lavables en créant un atelier où quelques femmes vont coudre les couches lavables. En même temps un lave-linge performant est mis à la disposition des jeunes mères pour laver les couches lavables et le linge des enfants.
    Nous sommes actuellement en train de voir les plans de l’atelier et les contrats de travail des femmes qui vont travailler. En avril une couturière fabricant les couches viendra avec nous pour former les femmes.

    Bien cordialement

    Dominique Torralba

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.