Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Des anciens combattants contre la réhabilitation des fusillés pour (...)

Des anciens combattants contre la réhabilitation des fusillés pour l’exemple

samedi 29 avril 2017, par Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Le 16 avril dernier, le Président de la République a commémoré le centième anniversaire de la bataille du Chemin des Dames qui, comme on le sait, a fait des dizaines de milliers de victimes, sans aucun résultat militaire, du fait de la sinistre incompétence des généraux, dont le fameux Nivelle, surnommé « le boucher ».

Ce 16 avril 1917, Nivelle n’a cure des victimes, il continue contre toute raison à envoyer au front des vagues de Poilus, qui tombent les uns après les autres. Des centaines d’entre eux refusent ces ordres démentiels, ils mettent la crosse en l’air. Plusieurs dizaines seront fusillés pour l’exemple. C’est alors que quelques poilus écrivent et chantent la devenue célèbre « Chanson de Craonne ». « Adieu l’amour, adieu toutes les femmes. C’est bien fini, et pour toujours, de cette guerre infâme… Ceux qu’ont l’pognon, ceux-là r’viendront. Car c’est pour eux qu’on crève. Mais c’est fini, nous les troufions, on va se mettre en grève ». Cette « Chanson de Craonne », pour son antimilitarisme, sera interdite d’antenne jusqu’en… 1974 !

Mais voilà qu’en ce mois d’avril 2017, d’anciens combattants montent au créneau pour s’opposer à une éventuelle réhabilitation des fusillés pour l’exemple. En effet, le comité national d’entente des associations d’anciens combattants, avec à sa tête le Général Bruno Dary, a adressé une lettre au Président de la République pour « mettre en garde les autorités de notre pays si d’aventure on venait à mettre en exergue ces fusillés pour l’exemple afin de les réhabiliter… Les millions de soldats méritent mieux dans notre souvenir collectif que la Chanson de Craonne ».

Entre le comportement imbécile et criminel de certains généraux, et l’héroïsme des Poilus envoyés au carnage par vagues d’assaut inutiles et meurtrières, ce « comité national d’entente » semble avoir choisi. Est-ce vraiment à son honneur ?

PS - Le général d’armée Bruno Dary a été notamment commandant de la Légion étrangère (2004-2006) et gouverneur militaire de Paris (2007-2012). Il est actuellement président du Comité de la Flamme sous l’Arc de Triomphe, association ayant la charge de raviver la flamme de la Tombe du soldat inconnu.Il fut l’un des organisateurs, en octobre 2016, des « Manifs pour tous », appelant les familles à « descendre dans la rue pour ne plus subir les attaques de la gauche ».

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.