Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > De tout un peu : les infos du mois

De tout un peu : les infos du mois

mardi 1er janvier 2019, par 4acg, Anne Doussin, Michel Berthelemy

Version imprimable de cet article Version imprimable

Mis à jour le 5 décembre 2019

Cet article se propose de glaner pour vous, à mesure qu’elles nous parviennent, les rendez-vous, les manifestations et les rencontres susceptibles de vous intéresser. Il ne vous est pas interdit, bien au contraire, de nous aider à alimenter ce nouveau rendez-vous. Merci d’avance ! (Vous pouvez laisser un message en bas de page).
Toujours les mêmes adresses : mb@4acg.org / ad@4acg.org / contact@4acg.org

PARIS

Le Maghreb des films 2019.
Jusqu’au 16 décembre à La Colonie, 128 rue de Lafayette Paris 75010.

Lundi 9 décembre à 18h30
« De l’opération Maillot à l’assassinat de Maurice Audin »
un documentaire de Mehdi LALLAOUI / 55’ - France - 2019

1955, le Parti Communiste Algérien décide de participer à la guerre d’indépendance, fonde une organisation armée, les Combattants de la Libération, et organise un détournement d’armes françaises… Cela fait de lui la cible d’une répression particulière.

Séance animée par Gilles Manceron, avec la participation de Mohammed Harbi, René Gallissot et Alain Ruscio, historiens de la guerre d’Algérie, ainsi que celle de Sadek Hadjeres.
Débat à l’issue de la projection.

« Des territoires… » la guerre d’indépendance au théâtre

Après « Nous sifflerons la Marseillaise » et « D’une prison l’autre », Baptiste Amann (compagnie théâtrale du Soleil bleu) boucle sa trilogie « Des territoires… » en présentant « Des territoires (et tout sera pardonné ?) » à Paris puis en tournée.
Dans l’hôpital en manque de moyens, un jeune réalisateur d’origine algérienne tourne un film sur la guerre d’indépendance en Algérie et singulièrement sur le procès d’une héroïne emblématique du Front de libération nationale, Djamila Bouhired. A partir de là, Baptiste Amann tisse ses fils narratifs avec fluidité, passant de l’actualité à l’histoire, et vice versa, avec bien plus d’aisance que dans les deux premiers épisodes qui, eux, étaient traversés par la révolution de 1789, avec la figure de Condorcet, et par la Commune de Paris, avec celle de Louise Michel. Djamila Bouhired, proche de Yacef Saadi pendant la Bataille d’Alger en 1956, est au cœur de cette pièce qui s’interroge sur l’identité, l’héritage et l’engagement.

Des territoires (… et tout sera pardonné ?), de et par Baptiste Amann, Théâtre de la Bastille, 76, rue de la Roquette, Paris 11e. Tél. : 01-43-57-42-14. Du 27 novembre au 7 décembre, à 20 heures, et du 9 au 13 décembre, à 20 h 30. De 15 € à 25 €. Durée : 2 h 15.
Tournée jusqu’en avril 2020, à Bordeaux, Brive, Toulouse et Dijon.
http://www.theatre-bastille.com/saison-17-18/les-spectacles/des-territoires-et-tout-sera-pardonne
https://www.lemonde.fr/culture/article/2019/11/27/theatre-les-fantomes-intimes-de-la-guerre-d-algerie_6020684_3246.html


« Algérie, elle et lui ».

Un documentaire sonore de Laurine Estrade et Jean Baptiste Bonnet sur l’amour et le couple durant la guerre d’Algérie. Durée 54 minutes.

La RTBF le diffusera le 16 décembre dans l’émission par Ouïe dire.

Le Char et l’Olivier - Une autre histoire de la Palestine


· France | 2018 | 102 minutes
· Un film de Roland Nurier

Le Char et l’Olivier rappelle un certain nombre de fondamentaux oubliés et apporte un éclairage sur l’histoire de la Palestine, ce que les médias appellent le conflit israélo-palestinien, de son origine à aujourd’hui. Apprendre du passé pour comprendre le présent !
Ce film documentaire réunit analyse géopolitique, interviews de personnalités internationales, expertes sur ce sujet et témoignages de citoyens palestiniens et français. Il propose des clefs de compréhension et souhaite débarrasser les esprits des clichés et idées reçues !
Le Char et l’Olivier se veut pédagogique et tentera d’intéresser à nouveau tous ceux que la durée du conflit aurait découragé … et pour ne plus entendre “je n’y comprends rien “ ! Le film parlera d’un territoire magnifique, et d’un peuple qui affirme sans cesse que “vivre c’est déjà résister” !
Sortie en salles. Le 6 novembre 2019
http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/53680_1

Spectacle : une partie de pétanque sur fond de guerre d’Algérie

La Palène accueille « Les Pieds tanqués » ce vendredi 22 novembre à Rouillac, en Charente. Du théâtre autour d’une vraie partie de pétanque. Un terrain de jeu pour aborder le sujet grave de l’histoire non cicatrisée de la France et de l’Algérie.
Guerre d’Algérie, immigration, identité, vivre ensemble… Ce sont des thèmes graves et sérieux qu’aborde la compagnie Artsénicum dans Les Pieds tanquésce vendredi soir sur la scène de La Palène à Rouillac… mais sous la forme ludique d’une partie de pétanque à l’accent chantant et aux mots justes  ! Sur scène, quatre joueurs – un rapatrié d’Algérie, un Français de l’immigration algérienne, un Provençal « de souche » et un Parisien fraîchement débarqué…
Autre représentation : le 6 février 2020 à 20:30 – 21:45 à Sélestat (67) Salle Les Tanzmatten
Quai de l’Ill 67604 Sélestat Cedex
Contact :Les Tanzmatten- 03 88 58 45 45

Pas en mon nom, Daniel Kupferstein

Daniel Kupferstein nous signale les dates et lieux de projection de son dernier film-documentaire « Pas en mon nom ». Il en explique ici l’idée :
Très souvent, en France, lorsque les conflits reprennent au Proche-Orient, les personnes d’origine juive sont appelées à soutenir inconditionnellement l’Etat d’Israël. 
Pourtant, un certain nombre d’entre elles, comme moi, refusent de s’enfermer dans cette assignation communautaire, tout en craignant le développement de l’antisémitisme. 
C’est pourquoi, je suis allé à leur rencontre…
Ce film est soutenu par plusieurs associations : LDH, MRAP, Mouvement de la paix, UJRE, UAVJ et UJFP et des sections de l’AFPS.
Projections :
- 23 novembre Montpellier 14H15 (Association Montpelliéraine pour un judaïsme humaniste et laïque) Théâtre le Carré Rondelet, 14 rue de Belfort 
- 30 novembre Bordeaux à 11 h. Cinéma Utopia 5 place Camille Jullian
- 7 décembre Les Lilas Un lieu pour respirer 15, rue Chassagnolle 93260 Mes Lilas
- 21 décembre 20H cinéma Fellini Rue Serge Mauroit, 38090 Villefontaine Isère
- 7 février 2020, Paris Cinéleon MJC Mercoeur 4, rue Mercoeur 20H Paris 75011
- 8 février 2020, Paris UJRE/PNM 14, rue de Paradis Paris 75010

Bourgogne

Cette année, dans le cadre des Nuits d’Orient à Dijon et Chenôve, l’association « Un livre, une vie », animée par Assia Yacine, reçoit une figure majeure de la littérature algérienne d’expression française : Maïssa Bey.
Maïssa Bey a publié son premier roman, Au commencement était la mer en 1996. Puis sont venus le recueil Nouvelles d’Algérie, qui a reçu le grand prix de la Nouvelle de la Société des Gens de Lettres, et Cette fille-là, couronné en 2001 par le prix Marguerite Audoux. En 2005, le grand prix des libraires algériens salue l’ensemble de son œuvre.

Plusieurs rencontres auront lieu dans des cadres variés : bibliothèque, MJC, lycée et librairie. Il y sera question d’échanges autour de ses écrits, de l’Algérie et de la place de la femme dans la société. Entretiens, mise en voix avec le collectif des femmes de la MJC de Chenôve, lectures croisées avec des élèves du lycée Carnot autour de son œuvre.
Ces rencontres permettront également d’échanger autour de l’actualité algérienne qui vit un moment déterminant de son histoire. La longue histoire entre la France et l’Algérie a laissé des deux côtés des traces parfois au goût amer.
Ces échanges aideront chacun à avancer, à nouer ou renouer des liens, à fraterniser, à tisser des amitiés entre les deux pays pour reconstruire et construire.

- Lundi 2 décembre 2019 à 18h30 Lycée Carnot (ouvert au public)
Une écriture à l’épreuve du temps. Cette rencontre permettra d’aborder l’actualité algérienne, qui vit un moment déterminant de son histoire, et la place de la femme dans la société
- Mardi 3 décembre 2019 à 18h30 Bibliothèque La Nef
L’écriture ou l’impérative nécessité de dire l’Algérie d’aujourd’hui
Maïssa Bey pose sur son pays un regard à la fois acéré et bienveillant et ses mots ont une résonance qui dépasse les frontières de l’Afrique du Nord.
- Mercredi 4 décembre 2019 à 18h30 MJC de Chenôve
Histoires croisées de femmes algériennes d’aujourd’hui. Mise en voix du roman Hizya par le collectif de femmes de la MJC de Chenôve
- Jeudi 5 décembre 2019 à 17h30 Librairie Grangier
Traversée d’une oeuvre majeure de la littérature algérienne

Ce projet, soutenu par la ville de Dijon, est réalisé en partenariat avec La Maison de la Méditerranée, le MRAP, la NEF- Bibliothèque Municipale de Dijon, le Lycée Carnot, La MJC de Chenôve et la Librairie Grangier.

Rencontres avec Maïssa Bey

Arte-TV

La guerre d’Algérie au cinéma

Sur Arte-TV, une video de 9mn, Face à l’Histoire, la guerre d’Algérie vue à travers les extraits de plusieurs films : La Bataille d’Alger, Muriel, Les Parapluies de Cherbourg, RAS, Avoir 20 ans dans les Aurès
https://www.arte.tv/fr/videos/083883-021-A/blow-up-face-a-l-histoire-la-guerre-d-algerie/

Télévison

Algérie, la guerre des appelés

diffusé le dimanche 03.11.19 à 20h52
disponible jusqu’au 03.12.19
sur :
https://www.france.tv/documentaires/histoire/1101877-algerie-la-guerre-des-appeles.html
histoire – 129 min – 2019

Printemps 1956. Le gouvernement français décide d’envoyer massivement
les appelés du contingent en Algérie. Deux millions de jeunes Français
traversent ainsi la Méditerranée pour une opération de maintien de
l’ordre qui va vite se révéler un effroyable bourbier. Sans expérience,
ces tout jeunes hommes sont confrontés à de terribles dilemmes moraux.
Leur insouciance va peu à peu se consumer dans une entreprise dont
personne ne connaissait le but. Après des décennies de silence, à
l’heure du bilan de leur vie, ils libèrent leur parole et se souviennent.
réalisé par : Thierry de Lestrade, Sylvie Gilman

Radio

Rappel sur : France culture 11/10/2019

«  Pendant la guerre, j’ai tué  »

Gilles et Bernard sont des anciens de la guerre d’Algérie… Dans leur jeunesse, l’un comme l’autre ont été entraînés, disent-ils, sur la pente de l’irréparable. Ils ont tué ou ont été responsables de la mort d’un autre homme, malgré eux.

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/pendant-la-guerre-jai-tue

Bourges
Conférence organisée dans le cadre du Festival des solidarités.

« Les Droits de l’enfant dans la guerre et les migrations »

Intervenante : Madame Bernadette GELEZ - UNICEF du Cher
Mardi 19 Novembre à 18h00, amphithéâtre du Muséum d’Histoire Naturelle de Bourges, 9 allée René Ménard, 18000 Bourges

Bourges

SOIRÉE-DÉBAT organisée par « KI6COL », Mercredi 27 Novembre à 19h30 :

« La solidarité internationale associative : pourquoi, comment »

Intervenant : Dr Franck CARREY, Président de l’Association Medina
A travers les actions d’une association créée il y a plus de vingt ans à Bourges, comprendre les motivations, le mécanisme et le fonctionnement de l’engagement citoyen de solidarité internationale, son contexte, ses risques, ses pièges ; identifier ses sources de financement, s’interroger sur son indépendance d’action. L’association Medina, née à l’occasion des guerres en ex-Yougoslavie, a travaillé ensuite en Tchétchénie. Elle est actuellement implantée à Gaza depuis 2009 et en Syrie depuis 2015.
A « L’ANTIDOTE »- Café associatif , 88 rue d’Auron, 18000 Bourges.

Paris Ile-de-France

Deux pièces de théâtre sur la guerre d’Algérie prochainement à l’affiche :
Points de non-retour, d’Alexandra Badea, sur la répression policière du 17 octobre 1961 : du 7 novembre au 1ᵉʳ décembre, au Théâtre National de la Colline, 15 rue Malte-Brun, 75 020 Paris, M° Gambetta
Et le cœur fume encore…. de Margaux Eskenazi et Alice Carré, sur les mémoires multiples de la guerre d’Algérie (dont celles d’appelés de la 4acg) : du 7 au 20 décembre au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis, 59 Boulevard Jules-Guesde, Saint-Denis. Réservations : 01 48 13 70 00

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.