Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > Actualité, presse, autres associations > Complétez vos agendas ! Plusieurs dates à retenir

Complétez vos agendas ! Plusieurs dates à retenir

lundi 16 novembre 2009, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Si ces projections, réunions, manifestations ou rassemblements vous intéressent notez les sur vos agendas…

Pour l’instant :

- 11 novembre, film concernant les fusillés pour l’exemple ;

- 13 novembre soirée anticoloniale à St Nazaire ;

- 17 novembre procès en appel Vautier-Lallaoui-Grandmaison à Rennes, 14h00, Parlement de Bretagne.

Plus d’informations dans l’article


11novembre 2009, 20H35, sur France 2 :

Voir un extrait du tournage http://www.dailymotion.com/video/x9aegl_tournage-de-blanche-maupas-a-menouv_news]

Rappelons que notre association s’était adressée au Président de la République le 22 janvier 2009 afin que tous les fusillés pour l’exemple de la Première guerre mondiale bénéficient enfin d’une véritable réhabilitation. (voir Article du site).

Son cabinet nous avait répondu par une lettre dont le contenu dérisoire et désinvolte esquivait notre demande.( Voir en Open Office ce Chef d’œuvre de la non-réponse ou en Word ICI.)

Nous avions fait savoir à l’Élysée notre appréciation dans cette Réponse, en Word.


Au delà des beaux discours nous attendons toujours un acte concret.


13 novembre 2009, 20H30, à Saint Nazaire, Maison de quartier de la Bouletterie, 29 rue des Frênes.

Conférence d’ Olivier Lecour Grandmaison

Olivier Le Cour Grandmaison fera une conférence à St Nazaire

affichette

le 13 nov à l’invitation du CSA (collectif Algérie Solidarité) et du comité
local du MRAP, avec le soutien de l’AAAACG et d’Amnesty International.

Voici le programme de cette conférence :

France et Algérie : colonisation et décolonisation ; passé et présent.

Dans la période présente, l’immigration est au cœur des débats et des politiques
publiques. Cette question est largement marquée par le passé colonial de la
France. Les flux migratoires dominants en France en attestent.

L’histoire commune de la France et de l’Algérie y tient une place particulière
et de première importance pour des raisons à la fois historiques et de proximité
géographique. C’est une histoire de douleurs pour les colonisés. La colonisation
a reposé sur des discriminations aux fondements politiques, raciaux et religieux
parfois, sur la base d’une distinction entre français et arabes (forcément
musulmans). Elle fut une suite de massacres, de déportations, de tortures, de
spoliations diverses. Le chemin fut long avant que l’Algérie ne recouvre son
indépendance et les algériens leurs droits.

Cette politique coloniale, menée notamment sous deux Républiques, n’a pas été
sans conséquences politiques et symboliques pour les français eux-mêmes et pour
les institutions républicaines largement construites pour mener cette politique
impériale, en Algérie et ailleurs.

Les débats publics autour des « mémoires » de la colonisation sont essentiels.
Elles ne concernent pas seulement les historiens et les politiques. De la
reconnaissance de notre passé commun, de son évaluation commune dépend aussi
notre avenir que nous soyons descendants de colonisateurs ou de colonisés.

Ce qui est en cause, c’est la construction du « vivre ensemble » sur le territoire
français (hexagone et outre-mer).

Ce qui est en cause, c’est aussi la construction d’un avenir réellement partagé
d’amitié et de solidarité entre les peuples.

Le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples-Région
nazairienne, le Comité Solidarité-Algérie-Saint-Nazaire, l’Association des
Anciens Appelés en Algérie Contre la Guerre et le Collectif d’Education contre
le Racisme souhaitent ainsi contribuer à la connaissance renouvelée de
l’histoire coloniale de l’Algérie pour une meilleure compréhension de la
situation actuelle de l’Algérie et de la France.

Informations complémentaires : tract et ¢conférence de presse


le 17 novembre 2009 à 14 H, Cour d’Appel de Rennes, Parlement de Bretagne.

Suite du procès en diffamation intenté par René Vautier, Mehdi Lallaoui et Olivier Lecour Grandmaison contre une nostalgique de l’ « Algérie française ».

18 H 30 : Rencontre à la Maison internationale de Rennes : 7 quai Chateaubriand.(B)

20H 30 : Projection du film « Les parfums de ma terre »

Appel de Rennes-Sétif


inauguration

En préambule à la journée du 17 novembre voici une intervention que René Vautier vient de faire le 7 novembre dans la salle du Cinéma Espérance de Chartres de Bretagne ….après y avoir inaugurer un square à son nom.


La vidéo http://www.dailymotion.com/video/xpw0u9_rene-vautier-un-square-et-des-souvenirs_shortfilms

Où il y parle des causes du procès du 17/11

Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.