Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre

Accueil > La 4ACG dans les medias > Cinéma Le Bretagne : la parole libératrice avec Retour en Algérie

Cinéma Le Bretagne : la parole libératrice avec Retour en Algérie

samedi 31 mai 2014, par 4ACG

Version imprimable de cet article Version imprimable

Source Ouest France Saint-Renan - 31 Mai 2014

Lundi soir, le cinéma Le Bretagne va projeter le film Retour en Algérie. Son réalisateur Emmanuel Audrain et Jean Miossec, secrétaire national de l’association 4 ACG, association des anciens appelés en Algérie et leurs amis contre la guerre, ont présenté lundi l’association et le film.

Pour rappel, entre 1954 et 1962, les jeunes Français ont effectué leur service militaire pendant la guerre d’Algérie.

« L’association 4 ACG a été créée en 2004 par quatre agriculteurs du Tarn et de l’Aveyron qui ont commencé à 65 ans à toucher leur pension, indique Jean Miossec. Ils ne voulaient pas pour eux-mêmes cet argent de la guerre, qu’ils n’étaient pas d’accord de faire. Cet argent sert donc en Algérie à soutenir des associations de développement, à aider les jeunes. »

Sortir d’un silence pesant

L’association a permis également à tous ces hommes de parler, de se libérer de tout ce qu’ils ont vu et vécu, de sortir de ce long silence lourd et pesant. Avec Retour en Algérie, le réalisateur Emmanuel Audrain filme justement cette parole libératrice, à travers six anciens appelés qui retournent sur les lieux du conflit. « Le film n’est pas la guerre d’Algérie. C’est surtout des retrouvailles avec les jeunes hommes qu’ils étaient. Un documentaire où c’est leur parole qui regarde la caméra car ce conflit a été compliqué et douloureux. »

Une sorte de thérapie pour ces hommes de 72 à 82 ans qui avaient toujours été silencieux mais qui dans ce film revivent cette guerre et témoignent.

Un débat suivra la projection et Emmanuel Audrain aura peut-être à nouveau des spectateurs pour lui dire « merci, par votre film, vous avez redonné du sens à quelque chose qui n’en avait pas ».

Lundi 2 juin, à 20 h 30, au cinéma Le Bretagne. Tarif : 3,50 €.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.